Un jeune garçon, la quinzaine, a été tué par un lion, ce mardi 6 mars, dans une concession à Zounzonsa, arrondissement Ouassaho, commune de Bohicon. Insoutenable et macabre scène d’un enfant dévoré par un animal affamé.

Selon les témoignages recueillis sur les lieux, le drame s’est produit dans la journée lorsque les enfants commis au nettoyage de la cage où sont détenus les lions en question ont accédé à l’enclos pour la corvée. Et, apprend-on, que ce n’est pas pour la première fois, les enfants sont commis à cette tâche.
Hier, contrairement aux autres jours, un des animaux s’est jeté sur le gamin. Et la suite est horrible. Les cris de détresse et les appels au secours n’ont pas dissuadé l’animal. Avant qu’on ne réussisse à abattre le lion, le mal était déjà fait.
Personne ne comprend comment et à quelle fin des animaux sauvages peuvent être gardés à domicile, mettant en danger les habitants de la concession, du quartier et même de la ville. Sans doute que les autorités compétentes savaient que des animaux sauvages étaient gardés dans les domiciles et cohabitaient avec des humains et que même des enfants sont utilisés pour leur entretien, sans rien faire pour épargner le danger?

 

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 1880 fois