Le président de l’Ong Panafrica, Bobetso Bokaba, était, il y a quelques mois au Bénin, pour des contacts avec les Ong locales pour venir en aide aux enfants démunis. Revenu il y a quelques jours, il a donné une conférence de presse, vendredi 9 février dernier, pour annoncer une série de dons et la création d’un centre cybercafé ouvert aux élèves et étudiants qui pourront y naviguer gratuitement.

Le président de l’Ong Panafrica qui a pour objectif principal de venir en aide aux enfants déshérités, aux malades et aux groupements organisés, Bobetso Bokaba, était le mois d’août dernier en tournée de prise de contact au Bénin pour prendre langue surtout avec certaines Ong locales afin d'établir avec elles les liens d'une collaboration dans le domaine de l’humanitaire. Cette tournée s’est étendue au Togo voisin pour les mêmes objectifs.
Bobetso Bokaba avait affirmé que l’Ong Panafrica prendra en charge des fournitures scolaires de quelques enfants et surtout fera la promotion des technologies de l’information dans les écoles et collèges en mettant à leur disposition des ordinateurs. De même, certains pourront bénéficier de dons de vêtements.
Au cours de la conférence de presse animée, vendredi dernier, le président de Panafrica affirme qu’il est venu comme promis pour concrétiser les promesses qu’il avait faites.
Il est au Bénin, avec du matériel scolaire et informatique pour un séjour d’un mois au cours duquel il procèdera à la distribution de fournitures scolaires dans quelques localités du Bénin. Il a aussi fait l’option de créer des centres de navigation qui seront ouverts gratuitement aux enfants scolarisés, et même ceux déscolarisés.
Dans ce programme, les enfants de rue seront insérés pour leur donner une seconde chance dans la vie par leur instruction ou apprentissage d'un métier.
« Pour un début, le cybercentre sera doté d’une cinquantaine d’ordinateurs collectés auprès de généreux donateurs. Les adultes pourront aussi y avoir accès, mais sous certaines conditions, notamment donner un taux forfaitaire pour naviguer et contribuer ainsi à l’œuvre humanitaire entreprise par l’Ong.
La vice-présidente de Panafrica, Christine Dossa, affirme que l’objectif à long terme est de parvenir à réduire considérablement la pauvreté et le nombre d’enfants de rue et surtout créer les conditions pouvant permettre aux enfants de poursuivre leurs études jusqu’à la fin, aux enfants déscolarisés et aux orphelins d’apprendre un métier.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1855 fois