Le Conseil des sages de la ville de Porto-Novo a organisé, ce lundi 5 février, une conférence suivie de prières pour implorer la paix sur le Bénin, le président Patrice Talon, et pour le bon achèvement des chantiers de développement ouverts dans tout le pays en général et à Porto-Novo en particulier.

« Porto-Novo est en chantier avec plusieurs travaux ouverts par le gouvernement. Il faut le manifester, car tout ceci doit se faire dans la paix et les prières ». Ces propos du premier vice-président du conseil des sages de la ville de Porto-Novo, Bernard Dossou Dossa, résument l’objectif de la séance de prières organisée, ce lundi 5 février, par ce creuset présidé par Urbain Karim da Silva. A travers cette initiative, les sages de Porto-Novo entendent manifester leur joie pour les nombreux chantiers en cours dans la ville capitale, notamment les travaux d’aménagement en double voie du tronçon Porto-Novo - Akpro-Missérété long de 12,6 km. Le souhait du conseil est de voir ces projets achevés pour le bonheur de la population. Ce qui ne peut se faire sans la prière et les appels à la paix et à la sagesse surtout par ces temps de grandes perturbations où il est très difficile de traverser la ville de Porto-Novo à cause des chantiers routiers en cours.
Le conseil des sages de la ville Porto-Novo a donc jugé utile d’organiser cette séance de prière pour conjurer les éventuels blocages et difficultés que pourrait connaître la réalisation de ces travaux.
Tour à tour, acteurs des religions endogènes, musulmans, catholiques et protestants méthodistes ont défilé hier pour prier. Ils ont confié aux mains de Dieu et aux mânes de nos ancêtres, le président Patrice Talon et la réussite des projets inscrits dans le cadre du Pag et dont les premières retombées sont déjà visibles à Porto-Novo. Les différentes congrégations religieuses ont invoqué la bénédiction divine pour le bon aboutissement de ces chantiers dans la capitale. Lesquels seraient attendus depuis plusieurs décennies, souligne le prédicateur protestant Joseph Dohou qui remercie le président Patrice Talon pour avoir soulagé la peine des populations de la ville capitale et autres usagers de la route Porto-Novo - Akpro-Missérété. « Le bonheur vient des difficultés », observe le prédicateur Joseph Dohou qui a présidé le culte protestant méthodiste. Il salue cette initiative de prières pour la paix et la reconnaissance à Dieu.

Initiative louable

Ce faisant, le conseil des sages de la ville de Porto-Novo, sous l’impulsion de son président Urbain Karim da Silva, pose un acte dans la même ligne que les chrétiens philippins, thessaloniciens et colossiens qui, dans la Bible, ont eu la même pensée à l’endroit de l’apôtre Paul qui aurait connu beaucoup de difficultés dans sa mission d’évangélisation. Les représentants des autres religions présentes sont allés dans le même sens dans leurs prières ; en trouvant que le conseil des sages de la ville de Porto-Novo a été très bien inspiré à travers cette initiative qu’ils estiment louable.
Clôturant les travaux, le premier vice-président du conseil des sages, Bernard Dossou Dossa, a fait une déclaration sur l’actualité nationale. Une déclaration dans laquelle il encourage le président Patrice Talon à poursuivre ses chantiers de développement tels que la construction de l’aéroport de Glo-Djigbé, la construction des centrales électriques pour faire oublier le délestage, l’assainissement du Grand Nokoué à savoir Ouidah, Abomey-Calavi, Cotonou, Sèmè-Podji et Porto-Novo avec l’acquisition de dix camions à essieux, la concrétisation des réformes dans les secteurs de l’économie. « Porto-Novo est fier déjà des retombées du Pag. La ville le sera davantage avec la réalisation du marché international. C’est un projet qui tient à cœur au conseil des sages de la ville de Porto-Novo », souligne Bernard Dossou Dossa.
Le premier vice-président du conseil des sages de la ville de Porto-Novo s’est prononcé aussi sur plusieurs autres sujets d’actualité dont la peste porcine africaine, la fièvre hémorragique Lassa, les grèves dans l’Administration publique, et a exhorté les uns et les autres à cesser les intoxications et autres médisances à l’endroit du chef de l’Etat et la lutte contre la corruption, la fraude et l’évasion fiscales?

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2353 fois