La Fondation Zakari Djibril Sambaou « Droits de l’homme, justice et paix » a fait un don de cent matelas d’une valeur de plus de 3 millions Cfa, aux détenus de la prison civile de Cotonou, vendredi 26 janvier dernier. Ce don qui s’inscrit dans le cadre du combat d’humanisation des prisons civiles du Bénin initié par la fondation, a été subventionné par l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin.

Les détenus de la prison civile de Cotonou ne devraient plus avoir des maux de dos, des courbatures et ne devraient plus se coucher à même le sol. Avec l’appui de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin, la Fondation Zakari Djibril Sambaou leur a remis cent matelas d’une valeur de 3 166 400 francs Cfa, vendredi dernier.
En remettant le don, la présidente de la Fondation, Lisette Houénou de Dravo, a rappelé que depuis la création de la fondation, plusieurs activités ont été menées de façon régulière pour soulager un tant soit peu la vie des prisonniers en général et en particulier celle des mineurs, les enfants nés en prison ou accompagnant les femmes détenus. Au nombre des actions, elle a cité l’ouverture des écoles primaires et maternelles dans quatre prisons, l’alphabétisation des femmes, promotion et vente des articles fabriqués par les détenus, appui aux activités génératrices de revenus, une assistance juridique. Toutes ces activités sont menées, selon elle, dans la perspective d’une bonne préparation de leur réinsertion et pour lutter contre la récidive.
Lisette Houénou De Dravo estime qu’en offrant ces matelas à la Fondation Zakari Djibril
Sambaou, l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin contribue à soulager les centaines de détenus en améliorant leurs conditions de couchage. C’est une assistance qui, ajoute-t-elle, est un bon signe montrant que les relations germano-béninoises sont au beau fixe.
Pour l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin, Achim Tröster, en acceptant de donner ces matelas, il sait que les détenus sont aussi des personnes qui ont le droit à la vie comme toute autre personne. Il rassure que sa chancellerie est toujours prête à accompagner les actions qui visent à garantir les droits humains.
La Fondation Zakari Djibril Sambaou est également accompagnée par l’Association des femmes avocates du Bénin. Sa présidente, Me Sandrine
Saïzonou Bédié, a rassuré la présidente de la Fondation, vendredi dernier, de cet accompagnement qui sera poursuivi dans la mise en œuvre des chantiers qui ont été annoncés pour l’année 2018.
Quant aux représentants des détenus, au régisseur de la prison civile de Cotonou, Fulbert Sabi Kouto et à la directrice de l’administration pénitentiaire et de la protection des droits humains, Inès Hodonou Toffoun, ils ont remercié la fondation et l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin pour ce geste. Une occasion saisie par Inès Hodonou Toffoun pour rappeler les réformes entreprises par le ministère de la Justice et de la Législation pour améliorer les conditions de vie des détenus dans les prisons du Bénin. Aussi, des mesures sont-elles prises, selon elle, pour que d’ici quelques semaines, des détenus recouvrent leur liberté.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1363 fois