Le trafic a été bloqué durant plusieurs heures, le samedi 20 janvier dernier, à Kpinnou, suite à un énième accident enregistré la veille, sur l’axe Comé-Lokossa-Dogbo (Colodo) au niveau de Bota, un village de Kpinnou.

En colère, les populations ont érigé des barricades, créant du coup un embouteillage sur des dizaines de mètres de part et d’autre de l’axe. Elles scandaient également des propos hostiles à la société en charge de la réfection de Colodo. La qualité des travaux de cette dernière, selon les manifestants, serait la source des nombreux accidents.
Le trafic n’a repris que grâce à la médiation des responsables de la sécurité du Mono et des autorités ayant accouru sur les lieux, et pour qui, la tâche n’a pas été du tout facile sur le terrain. Au bilan de cet énième accident, un mort et deux blessés graves. Le défunt est un pasteur, âgé de cinquante ans environ, natif de Kpinnou, un arrondissement d’Athiémé dans le Mono.
Cet accident qui porte le nombre à plus d’une dizaine des cas déjà déplorés sur le tronçon Athiémé-Lokossa, selon Gabin Accrombessi, président de l’association des jeunes d’Athiémé, pose le problème de sécurité des usagers de la route et des riverains. Joseph Anani, le maire de la commune souligne qu’il s’agit d’un réel problème sur lequel il attire l’attention des responsables en charge des infrastructures. Rappelons, toutefois, que l’axe Colodo est toujours en chantier?

Désiré C. VIGAN
A/R Mono-Couffo

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1642 fois