Le ministre du Travail et de la Fonction publique Mathys Adidjathou et son collègue Séidou Alassane de la Santé ont lancé, samedi dernier au lycée Coulibaly à Cotonou, les épreuves écrites du concours de recrutement de 369 agents contractuels de l’Etat au profit du ministère de la Santé. Au total, 2152 candidats sont attendus.

Après le rituel de lancement des épreuves dans la salle D1 du centre du lycée Coulibaly suivi des conseils aux candidats, la délégation ministérielle a donné quelques précisions sur le concours de recrutement d’agents
Selon Mathys Adidjatou, ministre du Travail et de la Fonction publique, le gouvernement poursuit sa politique de renforcement des capacités des ministères en ressources humaines. Pour le compte du ministère de la Santé, 369 agents contractuels, toutes catégories confondues, seront recrutés. Pour le dépôt des dossiers de candidature, elle a précisé que plus de 2500 personnes se sont manifestées. Mais après étude et examen, ce nombre s’est réduit à 2152 candidats retenus pour prendre part au concours. Cela est dû au rejet de certains dossiers ne respectant pas le critère de limite d’âge, le diplôme requis. Six centres sont ouverts pour accueillir les candidats, à savoir Cotonou, Abomey, Porto-Novo, Lokossa, Natitingou, Parakou.
Par rapport aux catégories d’agents à recruter, le ministre de la Santé, Séidou Alassane, a indiqué que ce recrutement concerne toutes les spécialités médicales et paramédicales. Il a précisé qu’il s’agit des médecins généralistes, des chirurgiens, des gynécologues, des pédiatres, des sages-femmes, des infirmiers, des agents de laboratoire. Il n’a pas manqué de souligner que ce recrutement permettra d’améliorer le fonctionnement des hôpitaux au Bénin.
Les résultats sont attendus dans trois semaines au plus tard, a annoncé Mathys Adidjatou n

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 2846 fois