Le second malade reçu le lundi 15 janvier dans un état critique avec des signes très évidents de Fièvre Lassa a rendu l'âme ce matin, apprend-on de sources proches de la direction départementale de la Santé.

En dépit des soins à lui administrés suite à son admission il n'a pas pu survivre à l'instar du premier cas décédé après avoir été référé à l’hôpital de zone de Tanguiéta où un diagnostic de suspicion de fièvre hémorragique virale a été posé. C'est au centre de santé communal de Boukombé où il suit des soins dans une salle d’isolement mise aux normes qu'il s'en est allé.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2377 fois