La communauté catholique « Marie mère de la foi audacieuse » a célébré, mercredi 10 janvier dernier, ses dix ans d’activité au Bénin correspondant à autant d’années d’évangélisation. Au cours de la messe dite à l’occasion en l’église Marie Auxiliatrice de Ménontin à Cotonou, les membres de ce groupe de prière soutenus par les fidèles ont été édifiés sur ce qu’est la « foi audacieuse» par le curé Ambroise Lahatan.

C’est par une procession ayant pris départ de leur siège que les membres de la communauté « Marie mère de la foi audacieuse » ont regagné l’église de Ménontin pour la célébration eucharistique dédiée à la commémoration des dix ans d’activité au service des fidèles.
Dans son homélie, le père curé Ambroise Lahatan, s’est attardé sur qu’il convient de retenir de la «foi audacieuse» un peu pour faire prendre conscience aux membres de la communauté les défis qui sont les leurs. A l’en croire, ce type de foi n’est pas la foi ritualiste même si les sacrements se fondent sur des rites. A ce niveau, il souligne que la qualité de foi détermine le type de chrétien que l’on est. « La foi audacieuse est une foi sacramentelle », dit-il ajoutant que le chrétien déploie toute sa vie dans les sacrements tels que le baptême, l’eucharistie, la confirmation. A titre d’exemple, il mentionne que c’est la foi des apôtres, de la Vierge Marie caractérisée par la prière, la méditation. «On se rend compte que la foi audacieuse espère contre toute espérance, persévère», insiste-t-il avant de déduire que cette foi est enracinée en Jésus dans la certitude qu’il est « l’unique nécessaire ». «Jésus seul suffit», martèle-t-il. C’est ce à quoi il a exhorté en général l’assistance mais surtout les membres de la communauté « Marie mère de la foi audacieuse ».
Pour sa part, l’abbé Macaire Lantokpodé a encouragé les membres de ce groupe de prière à être vraiment audacieux et à poursuivre le ministère d’évangélisation. Après s’être réjoui du chemin parcouru ces dix dernières années par la communauté, il a imploré le Saint-Esprit pour qu’il la soutienne davantage dans le service de la communauté chrétienne catholique.
Il faut signaler que cette communauté a pour mission de promouvoir une nouvelle race de chrétiens debout et conquérants dans la foi.
Le groupe de prière et d’évangélisation fondé par Maxime Eliel a démarré ses activités le 10 janvier 2008. En dehors du diocèse de Cotonou, la Communauté catholique « Marie mère de la foi audacieuse » est aussi présente à Porto-Novo.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2121 fois