Du 4 au 5 janvier se tient à Bohicon, un atelier d’étude et de validation de l’avant-projet de décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation (Abri). Il s’agit d’une rencontre qui réunit les chercheurs des universités béninoises.

Les réformes prévues pour le sous-secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sont en marche. En ce qui concerne la recherche scientifique, elles seront une réalité dans les jours à venir avec la fusion annoncée de toutes les structures en charge de la gestion de ce secteur afin de favoriser les innovations.
En procédant, ce jeudi 4 janvier à Bohicon, à l’ouverture des travaux de cet atelier, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso, a beaucoup insisté sur l’importante place qu’occupe la recherche scientifique en faveur du développement d’une nation. Cela explique bien pourquoi le gouvernement engage les grandes réformes et les projets phares dans ce secteur capital pour le développement, explique-t-elle.
Il faut redonner à la recherche scientifique ses lettres de noblesse afin que le Bénin soit élevé au rang des pays qui innovent dans le secteur, indique-t-elle. La recherche scientifique et l’innovation technologique étant désormais à l’avant-garde de tout développement qui se veut durable, il ne faut pas, et pour aucune raison, que le Bénin reste encore à la traîne, insiste la ministre.
Avec la création par le gouvernement de l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation (Abri), c’est une chance qui vient ainsi d’être offerte aux acteurs de ce secteur pour montrer les potentialités dont regorge le secteur. En un mot, les chercheurs béninois devront mettre en valeur et donner de la visibilité aux résultats de recherche ainsi qu’aux nombreuses innovations technologiques qui naissent tous les jours dans les universités, les centres de formation et de recherche implantés un peu partout sur le territoire national.
Une fois mise sur pied avec la prise du décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement cette agence, devra définir la politique gouvernementale en matière de recherche d’innovation. Les travaux d’étude et de validation de l’avant-projet de décret prendront fin ce vendredi.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2595 fois