Le gouvernement béninois a renouvelé son partenariat stratégique avec la Fondation des Etats-Unis pour le développement en Afrique (Usadf), pour la période 2018-2022. La cérémonie de signature de l’accord qui consacre ce renouvellement, a eu lieu, ce jeudi 7 décembre à Cotonou, entre le président de ladite fondation, C. D. Glin, et le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Tihounté Kérékou, et porte sur un montant de 5 milliards de francs Cfa.

Les populations vulnérables et marginalisées qui ont bénéficié du partenariat stratégique entre la Fondation des Etats-Unis pour le développement en Afrique (Usadf) et le gouvernement béninois, peuvent se réjouir. Le partenariat vient d’être renouvelé pour un montant de 5 112 835 118 francs Cfa pour les cinq années à venir, c’est-à-dire la période de 2018-2022. Par cet accord, les deux parties mettront en place à parts égales, chaque année, une contribution de 500 millions de francs Cfa, soit un milliard de francs Cfa, pour financer les Petites et moyennes entreprises et les coopératives agricoles.
A la cérémonie de signature du renouvellement de l’accord, hier, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique près le Bénin, Lucy Tamlyn, a rappelé que l’Usadf est une agence américaine qui intervient dans quinze pays d’Afrique en faveur des populations défavorisées. Sa mission est l’assistance, l’accompagnement des petites et moyennes entreprises qui sont dans la transformation des produits agricoles.
Au Bénin pour la première fois, le président de l’Usadf, C. D. Glin, a salué les efforts du Bénin dans la mise en œuvre de la première phase du partenariat. Ce sont les résultats obtenus qui ont permis, dit-il, de renouveler le partenariat. Pour lui, la coopération ces dix dernières années entre le Bénin et les Etats-Unis a prouvé que l’Usadf répond aux aspirations des populations béninoises.
Le président de l’Usadf se réjouit de la coopération active qui a permis de financer à ce jour 77 projets répartis sur toute l’étendue du territoire national du Bénin.
Le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Tihounté Kérékou, souligne que le programme a touché 65 805 bénéficiaires directs dont 45 429 femmes dans cinq principaux domaines, notamment l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat et l’écotourisme. Il a créé aussi 340 emplois permanents et occasionnels et a recruté 494 consultants individuels pour les formations et l’assistance technique.
C’est au regard de ces résultats satisfaisants du programme, selon Modeste Tihounté Kérékou, que le gouvernement, dans le cadre de son programme d’actions, notamment la contribution à l’amélioration de la croissance économique, a jugé opportun de poursuivre ce partenariat pour une nouvelle période de cinq ans. En cohérence avec le Pag, promet le ministre en charge des Pme, le partenariat accompagnera principalement les filières maïs, karité, anacarde, manioc dans les années à venir.
La signature du renouvellement s’est déroulée en présence du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui ; du directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, Servais Adjovi, et de l’ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, Lucy Tamlyn.
Le partenariat stratégique entre l’Usadf et le Bénin a été signé pour la première fois en 2005, renouvelé en 2013, puis en 2017 pour démarrer le 1er janvier 2018. Il s’agit d’un partenariat qui existait depuis 1986.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2894 fois