Le Bénin célèbre, ce jeudi 7 décembre, la Journée internationale de l’aviation civile sur le thème: «Travailler ensemble pour s’assurer qu’aucun pays ne soit laissé de côté ». A la veille de cette célébration, le ministre des Infrastructures et des Transports, Cyr Koty, a adressé un message à la nation.

L’aviation civile joue un rôle moteur dans l’économie mondiale, en favorisant le commerce international, le tourisme et les investissements internationaux et en reliant les personnes d’un continent à l’autre. De fait, l’aviation civile s’avère être un moyen sûr et rapide qui contribue à la consolidation des liens entre les populations et au développement des nations, à travers la libre circulation des personnes et des biens. C’est pourquoi, la communauté aéronautique mondiale célèbre la Journée internationale de l’aviation civile le 7 décembre de chaque année, pour sensibiliser l’opinion sur son importance dans le processus de développement économique et social des Etats.
Dans son adresse à la nation, à la veille de la célébration, le ministre des Infrastructures et des transports, Cyr Koty, a rappelé l’importance de cette journée. Célébrée par l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) depuis le 7 décembre 1994, elle a été proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1996, cette journée vise à contribuer à la promotion de l’aviation civile et à la sensibilisation de l’opinion publique sur la place de choix qu’elle occupe dans le développement socio-économique de toute nation. C’est conscient de la position géographique privilégiée du Bénin dans l’espace sous- régional, du rôle stratégique et sensible du transport aérien, que le gouvernement a inscrit dans son programme d’action (Pag 2016-2021), le projet de construction de l’aviation de Glo-djigbé dans la commune d’Abomey-Calavi, souligne le ministre Cyr Koty. Ce grand projet, rappelle-t-il, est un volet de l’axe stratégique n°4 intitulé « Amélioration de la croissance économique » du pilier n°2 du Pag.
Au cours de l’année 2017, le gouvernement a relevé le défi de sortir le Bénin de la liste noire de l’Union européenne et d’amorcer la modernisation des infrastructures aéroportuaires. Il importe, ajoute-t-il, que toute la communauté de l’aviation civile béninoise se mette ensemble pour relever le défi du développement du Bénin.
La thématique adoptée sur la période 2015-2018 par le conseil de l’Oaci: «Travailler ensemble pour s’assurer qu’aucun pays ne soit laissé de côté » vise à harmoniser la mise en application des normes et pratiques recommandées de l’Organisation sur le plan mondial afin que chaque pays coopère à mettre au service de l’humanité, un réseau de transport rapide, sûr et sécurisé, estime Cyr Koty. Il a saisi l’occasion de cette célébration pour réaffirmer la « vive » reconnaissance du Bénin à tous ses partenaires du monde aéronautique ainsi qu’à la communauté aéronautique sous-régionale et mondiale, pour leur coopération et assistance technique agissantes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1642 fois