Plusieurs lots d’équipements de travail ont été remis, ce mardi 5 décembre dans la commune de Houéyogbé, à vingt groupements de femmes des communes du Mono ainsi qu’aux six centres de promotion sociale (Cps) du département. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre en charge des Affaires sociales, Bintou Chabi Adam Taro, en présence du préfet, Komlan Zinsou, et des maires de Houéyogbé et de Bopa.

Il y avait un peu de tout dans les lots d’équipements remis, ce mardi au Centre de promotion sociale de Houéyogbé, dans le Mono, aux groupements féminins et aux centres de promotion sociale. Pour les premiers, le matériel était constitué des récipients de grand volume : bassines, seaux, tanks à eau, de pousse-pousse et quelques autres outils des travaux champêtres. A ces équipements, se sont ajoutés des machines et bien d’autres appareils suivant les spécificités du secteur d’intervention de chacun des groupements.
Aux dires de la ministre en charge des Affaires sociales, Bintou Chabi Adam Taro, les lots ont été constitués suivant les besoins préalablement exprimés par les bénéficiaires car, fait-elle remarquer, « l’un des éléments déterminants de la pauvreté est l’incapacité d’accéder aux moyens de production ». Bintou Chabi Adam Taro souligne que la remise de ces équipements vise donc à accompagner efficacement les femmes vers leur autonomisation économique et à leur permettre de contribuer à la vie de leur foyer ainsi qu’à l’épanouissement de leurs enfants. « Que ces dons constituent le support d’une nouvelle vie heureuse dans vos foyers », a-t-elle souhaité aux bénéficiaires.
Après la remise des équipements de travail, indique le ministre, cap sera mis sur le renforcement des capacités dans les domaines tels que la gestion et la communication en vue de révéler le leadership des bénéficiaires.
La Cellule en charge des Affaires sociales pour le Mono et le Couffo, les centres de promotion sociale de chacune des six communes du Mono, ont reçu, entre autres, des mobiliers de bureau, des équipements informatiques et outils d’animation des séances d’éducation et de sensibilisation.
Au nom des groupements de femmes bénéficiaires, Justine Tossou, estime qu’à travers les dons, le Gouvernement donne la preuve de son attention pour les couches défavorisées. C’est l’expression matérielle de ce que « le volet social du Programme d’action du Gouvernement est en marche », laisse-t-elle entendre.
A sa suite, Janvier Gaga, responsable du Cps de Lokossa, au nom des autres bénéficiaires, clame que les équipements reçus constituent « un ouf de soulagement » pour lui et ses collègues. Il promet que les équipements seront entretenus et utilisés à bon escient. Il indique que le suivi périodique des groupements de femmes outillés ne souffrira d’aucune faille de même que les autres volets de leurs missions seront autant bien assumés.
A son tour, le préfet du Mono, Komlan Zinsou, s’est félicité de la constance des interventions du gouvernement, sans tambour ni trompette, sur le volet social dans son département. Il a invité tous les bénéficiaires à s’approprier les objectifs de la dynamique de l’Exécutif visant la réduction de la pauvreté?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1572 fois