Les manifestations marquant les 70 ans d’existence de l’Eglise du christianisme céleste (Ecc) ont effectivement démarré. Les fidèles de cette église ont annoncé les couleurs de la célébration, samedi 20 mai dernier, par une grande procession à travers la ville de Porto-Novo.

Ils étaient fortement mobilisés. Les chrétiens célestes sont venus des quatre coins du Bénin et même de l’étranger. Il a été noté la présence remarquable des fidèles du Nigeria, de la Côte d’Ivoire, du Togo, de la France, du Gabon et autres, qui n’ont pas voulu se faire conter cet évènement. La manifestation est organisée en reconnaissance au Seigneur Jésus-Christ qui s’est révélé, le 20 mai 1947, au prophète pasteur fondateur de l’église, Samuel Biléou Joseph Oschoffa, pour la création de cette église survenue le 29 septembre de la même année.
Partis du stade Charles de Gaulles, les fidèles célestes, en danses et louanges, y sont revenus en passant par l’itinéraire Assemblée nationale-Place Bayol-Grand marché- Collège Léon-Bourgine - Eglise Sainte Anne d’Attakè - Place Olory Togbé - Parc auto Adjradocodji- Place Catchi- Ecole urbaine centre - stade Charles de Gaulles. Dans un mini-car, le révérend pasteur Bennett Benoît Adéogun était de la partie, en bon berger devant son troupeau, sortant de temps à autre la tête et la main pour bénir la population. A l’arrivée de la procession, comme d’ailleurs au départ, le révérend pasteur a prié Dieu de fortifier les fidèles, de leur donner la longévité et l’Esprit-saint pour leur permettre de le servir dans la sainteté, la piété et avec foi.
Selon le programme des festivités, une autre procession est prévue pour se dérouler à Cotonou le 12 août prochain. Le clou de la série de manifestations entrant dans le cadre des 70 ans de l’Ecc aura lieu le 29 septembre prochain à 15 heures au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Il est prévu un grand culte d’actions de grâces pour clôturer la célébration. Th. C. N.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1714 fois