×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 547
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 539

La mairie de Grand-Popo et l’Organisation non gouvernementale Amshart ont célébré par anticipation, mercredi 26 avril 2017 à Agoué, la vingt-et-unième journée africaine de la prévention des risques professionnels. C’était à travers une séance de travail visant la prévention des accidents et maladies liés aux activités des pêcheurs et mareyeuses de la commune. La célébration a été placée sous l’égide du chef de l’arrondissement d’Avlo, Akuété Assèvi, représentant le maire.

Les risques liés aux activités des pêcheurs et mareyeuses sont nombreux et s’égrènent de la piqûre des arrêtes en passant par des blessures causées par les écailles jusqu’aux lacérations dues aux mauvaises manipulations des couteaux de travail. Ces accidents sont souvent source d’infections, de ganglion et d’amputation de membres ou toutes autres maladies provoquant parfois des décès. Les pêcheurs et mareyeuses constituent donc, eux aussi, une cible exposée aux risques professionnels.

La mairie de Grand-Popo et son partenaire, l’Ong Amshart, portées vers le monde paysan et les acteurs de l’artisanat, étaient à leur chevet le mercredi dernier, dans le cadre de la Journée africaine de prévention des risques liés au travail. L’esprit de cette célébration, dira le représentant du maire de la commune, Akuété Assèvi, est de se rappeler qu’il faut prendre des dispositions pour faire face aux risques encourus dans le cadre de ce type de travail. « Connaître les risques en vue de les éviter et savoir comment y faire face, le cas échéant, sont deux choses importantes », a conseillé le chef de l’arrondissement d’Avlo, Akuété Assèvi. Les mareyeuses et pêcheurs ont été donc entretenus sur les accidents et les maladies liés aux activités halieutiques.

Et conformément à leurs doléances, le comité santé et sécurité au travail installé en septembre 2011 au niveau de la commune a été évalué. A l’issue de cet exercice, les deux partenaires ont décidé de muer le comité en une autre structure dénommée Groupe de pilotage en sécurité et santé au travail (Gpsst). Le directeur exécutif de l’Ong Amshart, Tchéhouéa Sonon, assure qu’il s’agit d’une mutation nécessaire pour dynamiser leurs activités sur le terrain au-delà de la Journée de célébration. Il a été retenu également que la Journée africaine de la prévention des risques professionnels soit célébrée au profit des mareyeuses et pêcheurs dans la première quinzaine du mois d’avril. Cette mesure prend effet dès l’année 2018, indique Tchéhouéa Sonon.

Notons que l’Ong Amis du monde pour la sauvegarde de l’hygiène, de la santé au travail en milieu rural et artisanal (Amshart) est désormais soutenue dans ses activités à Grand-Popo par l’association « Lumière et développement ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1551 fois