L’audience consacrée, jeudi 27 avril, à l’examen de la 31e affaire inscrite au rôle de la première session 2017 de la cour d’assises de la cour d’appel de Cotonou a été courte. Le président a ordonné le renvoi de l’examen de la cause à la prochaine session pour une bonne administration de la justice.

Pour une bonne administration de la justice, Séraphin Ahouandjinou, poursuivi pour coups mortels devra attendre la prochaine session des assises pour être fixé sur son sort. Ainsi en a décidé Honoré Alowakinnou, qui a présidé l’audience.  L’accusé Séraphin Ahouandjinou, poursuivi pour coups mortels seul était attendu à la barre. Mais lors des préliminaires devant précéder l’ouverture des débats, un autre accusé qui n’était pas cité dans l’arrêt de renvoi était dans le box.

Prié de faire ses observations sur cette situation inattendue, le ministère public a exposé que le crime dont la cour devait connaître avait été perpétré par plusieurs personnes qui n’ont pu toutes être citées à comparaître. Notamment, Florent Kakpo, le deuxième accusé, qui s’est présenté mais dont le nom ne figure pas dans l’arrêt de renvoi. Il a donc requis le renvoi à une prochaine session pour élucider l’affaire.

Me Gilbert Houedan commis pour défendre les intérêts de Séraphin Ahouandjinou ne s’est pas fait prier. Abondant dans le même sens, il relève qu’il n’est même pas nécessaire de disjoindre le cas de son client. Pour une bonne administration de la justice, il a souhaité que la cour renvoie le procès pour statuer sur toutes les personnes impliquées dans les faits de coups mortels.

 

Une doléance à laquelle la cour accède après s’être retirée pour délibérer.

Dans son arrêt rendu plus tard et sans surprise, la cour a décidé du renvoi de la cause à la prochaine session pour une bonne administration de la justice. Justifiant sa décision, Honoré Alowakinnou précise que certains accusés impliqués dans le même dossier attendent le délibéré devant la chambre d’accusation. C’est sur la base de l’article 292 du code pénal, déclare-t-il, que la cause est renvoyée.

La cour a siégé sans le concours des jurés.

Honoré Alowakinnou a présidé cette cour?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1587 fois