Zoumarou Alassane précédemment chef de l’arrondissement de Onklou est devenu depuis vendredi 6 mai dernier le nouveau maire de la commune de Djougou à la suite de la reprise de l’élection comme notifié par la Cour Suprême. Il a recueilli dix-huit voix sur les vingt-neuf en jeu. Désormais il remplace Micaël Bassabi Djara qui n’aura pas réussi à maintenir son fauteuil après dix mois à la tête de la mairie au titre de la nouvelle mandature.

Ce que d’aucuns annonçaient comme une évidence à la suite du ralliement de dix conseillers de l’alliance Force Cauris pour un Bénin émergent (FCBE) au candidat Sébastien Germain Ajavon s’est confirmée à la suite de la reprise de l’élection de l’Exécutif du conseil communal de Djougou après l’invalidation de la dernière ayant porté Micaël Bassabi Djara à la tête de la mairie. Zoumarou Alassane précédemment chef de l’arrondissement de Onklou est devenu depuis vendredi 6 mai dernier le nouveau maire de la commune de Djougou en recueillant dix-huit voix sur les vingt-neuf en jeu.

Par l’arrêt N° 204/CA/ECML rendu le 4 avril 2016, donnant suite à un recours introduit par Idrissou Yaya, conseiller de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT), la Cour suprême a annulé l’élection du maire, de ses adjoints et des 12 chefs d’arrondissement tenue le 27 juillet 2015 et ordonné la reprise de ladite élection. Ceci du fait de certaines irrégularités constatées lors de cette élection.
Vendredi dernier, à la salle de délibération de la mairie de Djougou, les choses sont allées très vite. Sous l’égide de Mashoudou Ashanti, secrétaire général des départements de l’Atacora et de la Donga, le suspense tant annoncé s’est invité au cœur du processus.
Bien que nombre d’observateurs redoutaient une certaine instabilité au sein de l’alliance FCBE, peu pouvaient parier sur un échec de l’ancien maire tant les tractations ont vécu et l’implication de certaines personnalités politiques et du roi de Djougou en personne apaisaient encore les partisans de Micaël Bassabi Djara. Mais loin de toute certitude les résultats ont trahi les promesses. Zoumarou Alassane a en effet été élu maire face à ses deux challengers du jour. Amadou Idrissou est le premier adjoint au maire et Baba Alassane Théophile le deuxième.
«Je suis l’expression de la population qui a voulu un changement ; je vais donc tisser la nouvelle corde au bout de l’ancienne», a déclaré le nouveau maire au terme de l’élection, rappelant qu’il nourrit l’ambition de présider aux destinées de la commune depuis fort longtemps. Convaincu qu’il pourrait mettre son expérience au service de sa commune. Ancien député à l’Assemblée nationale, ce cadre de l’administration publique né en 1964 à Onklou et père de quatre enfants compte contribuer au développement local.
Son prédécesseur n’entend non plus lui marchander son soutien dans cette œuvre, estimant que son échec tient du triomphe de la démocratie. « Je suis le plus heureux parce que j’ai dirigé la commune pendant dix ans sans problème », tout en invitant la nouvelle équipe à être à l’écoute de la population.?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4084 fois
Tags:
  • ,