Avec pour devise «Liberté, paix, fraternité» et pour credo «la liberté notre combat», le Parti des démocrates libéraux (PDL), porté sur les fonts baptismaux le 17 octobre 2015, se réclame comme l’une des formations politiques les plus en phase avec les défis actuels de l’arène politique nationale. Moins de quatre mois après le congrès qui l’a vu naître et en pleine effervescence politique, eu égard à l’élection présidentielle du 28 février prochain, les responsables et militants de ce parti ont choisi d’investir officiellement l’homme à qui, unanimement, ils ont accordé leur confiance pour en présider les rênes.

La manifestation organisée samedi 9 janvier à la Maison des jeunes d’Agla avait donc une double saveur d’innovation et de fête. Quoique le déplacement des militants ne fut pas massif, l’ambiance était quand même à son comble et ceux qui n’ont pas voulu se faire conter l’évènement ont pu ainsi se régaler de la longue suite d’artistes invités pour agrémenter cet instant.
Plusieurs organisations politiques ainsi que des représentants de candidats à l’élection présidentielle du 28 février prochain ont aussi fait le déplacement pour soutenir le PDL à l’occasion. Les adresses se sont voulues des exhortations aussi bien à l’endroit du président que des autres responsables et membres, afin que le PDL tranche avec la routine observée jusque-là dans les milieux politiques pour être un parti de développement. Mais cela passe avant tout par l’engagement des militants. D’où l'appel de certains intervenants à leur endroit, les invitant, au militantisme et au bénévolat.
«Notre mission est de créer les conditions pour faire du Bénin un vaste chantier au cœur du continent africain», estime le président du PDL, Hospice Tokpanoudé. En lien avec l’élection présidentielle, il soutient qu’«un parti ne doit pas susciter une candidature, mais a le droit de soutenir un candidat». Selon lui, le choix du PDL interviendra une fois que la Cour constitutionnelle aura validé les candidatures, et ceci conformément à la procédure en vigueur au niveau de sa formation politique ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1538 fois
Tags:
  • ,