Installé le 27 juillet dernier après sa réélection sans difficulté, l'ancien et nouveau maire de Bohicon, Luc Sètondji Atrokpo, de la liste RB-PR, est entré officiellement en fonction vendredi 21 août dernier pour un troisième mandat. C'était au cours d'une cérémonie organisée devant la municipalité de Bohicon en présence de ses homologues, dont Urbaine Dégbehoundé de la commune de Toffo, le nouveau maire d'Abomey-Calavi, Georges Bada, les maires de Covè et Zagnanado, et plusieurs personnalités religieuses et politiques.

Les engagements et les défis énormes qui attendent d'être relevés pour la bonne marche du processus de décentralisation dans la commune de Bohicon préoccupent les populations qui ont manifesté leur attachement au maire Luc Atrokpo, vendredi dernier, lors de sa prise de fonction pour son 3è mandat.

Ainsi, outre les messages de soutien des maires de Toffo, de Covè et de Zagnanado qui ont loué les qualités managériales du maire Atrokpo, dont ils souhaitent être des apprenants pour réussir leur mandat, il y a eu diverses interventions, témoignages, reconnaissances et prières pour que Bohicon aille encore plus loin malgré les difficultés qui sont partie intégrante de l'action publique et du combat politique.
Tour à tour donc, le président du comité d'organisation de la cérémonie, les porte-paroles des conseillers, des Organisations de la Société civile, des femmes, ont salué la réélection du maire Luc Atrokpo. Ils sont conscients que ce nouveau mandat est plein de grands défis. Lesquels ont noms: plus de salles de classes dans les écoles maternelles et primaires, de centres de santé équipés avec du personnel qualifié. De même, que l'accès à l'eau potable et la garantie de l'électricité pour tous. Il faudra aussi renforcer à Bohicon, la sécurité, l'emploi des jeunes ; veiller à l'augmentation significative de l'appui budgétaire au micro-crédit. Le développement sportif, la transformation des ordures ménagères en sources de richesse..., rien n'a été oublié afin que la commune change de visage.
En réponse à toutes ces préoccupations, le maire Luc S. Atropko a rendu grâce à Dieu qui tient tout pouvoir, avant de remercier tous les acteurs de sa réussite qu'il doit aux populations, à ses pairs conseillers, aux partenaires au développement des villes françaises et belges, sans lesquels rien n'auraient été possible. «L'élu tient son pouvoir du peuple, les élections sont finies et les défis à relever sont immenses», souligne-t-il. Plus que jamais, le combat reste celui du développement de la commune pour laquelle personne ne sera de trop, a martelé Luc S. Atrokpo. C’est pourquoi, conscient de ce que les efforts doivent être redoublés avec détermination, le maire fait des défis, ses priorités avant d’inviter tous les acteurs à jouer leurs partitions à quelque niveau où ils se trouvent. C'est à ce seul prix que seront corrigés, les ratés et les insuffisances du mandat passé, afin d'œuvrer pour le triomphe du développement de la localité et la réussite de ce troisième mandat.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2087 fois
Tags:
  • ,