L’ancien directeur général de l’Office national d’Imprimerie et de Presse (ONIP) Akuété Assèvi a été investi, vendredi 21 août dernier, chef de l’arrondissement d’Avlo. Au cours de la cérémonie présidée par le maire de la commune de Grand-Popo, il a dévoilé ses ambitions pour sa localité.

Akuété Assèvi s’est fait porter, vendredi 21 août dernier l’écharpe de chef d’arrondissement d’Avlo. C’était au cours d’une cérémonie organisée sur l’esplanade du bureau de l’arrondissement. A l’occasion, une série d’allocutions a été délivrée en guise d’hommage et de témoignages élogieux en sa faveur.

L’intervention la plus attendue a été celle de l’ancien directeur général de l’Office national d’Imprimerie et de Presse (ONIP). Il a dévoilé ses ambitions en prenant la tête de son arrondissement natal. A ce sujet, Akuété Assèvi laisse entendre que son pari est de tirer Avlo de sa position «de lanterne rouge dans la commune de Grand-Popo». Et ce n’est pas une vue de l’esprit, assure-t-il, car cette vision est sous-tendue par une démarche et un projet d’actions.
S’agissant de la démarche, le chef nouveau d’arrondissement d’Avlo la veut participative. Il a d’ailleurs fait savoir son intention d’organiser dans les prochains jours une concertation avec les différents élus locaux des neufs villages sous sa tutelle. «Je vais leur définir une feuille de route», a-t-il précisé à l’assistance avant d’appeler ses sœurs et frères d’Avlo à se serrer les coudes autour des maux qui sévissent dans la localité. «Les élections sont terminées. Nous devons tous nous retrouver pour le développement», a martelé le chef d’arrondissement d’Avlo.
Quant à ses actions de développement, il prend en compte presque tous les secteurs de la vie y compris les micro-crédits aux femmes et des micro-projets d’entreprise en faveur des jeunes. Au sujet du secteur de l’Education, Akuété Assèvi entend, entre autres, dynamiser la construction des infrastructures dans les trois ordres de l’Enseignement et sensibiliser à la mise à disposition des loyers pour les éducateurs comme solution contre leur absentéisme. Pour lui, le développement passe également par le fonctionnement correct du centre de santé de la localité et la mise à disposition des médicaments essentiels. Aussi a-t-il promis d’intervenir pour l’amélioration puis l’extension de la fourniture d’eau et l’électricité solaire.
Au plan touristique, Akuété Assèvi estime qu’en plus d’être réputée pour ses produits halieutiques et la production du sel, Avlo dispose d’une autre curiosité dénommée la «Bouche du roi». Toutes choses qui serviront, envisage-t-il, à promouvoir la destination Avlo et réduire la propension l'exode rural de la jeunesse dénoncée par Elie Agbéty, président de l’association de développement de la localité. Le maire Anani Hlondji, a, quant à lui proposé le concept «Un cadre, un projet». Ce concept, explique-t-il, consiste à sensibiliser chacun des cadres de la commune de Grand-Popo à initier un projet et aider à la mobilisation des ressources pour sa réalisation. Donnant l’exemple de cette solidarité dans l’effort pour le développement, il a promis de mettre ses relations à contribution en vue du déploiement de micro-crédit à Avlo. A sa suite, le coordonnateur de la formation politique majoritaire au Conseil communal de Grand-Popo promet de financer un compteur d’eau potable en faveur des élèves. Sur le plan sportif, il annonce le lancement sous quinzaine d’un tournoi de football à Avlo.
La phase officielle de la cérémonie d’investiture s’est soldée par la signature du procès-verbal intervenue entre le chef d’arrondissement sortant, Pierre Hessou et son successeur. Un peu plus tôt, Pierre Hessou a rappelé les réalisations de ses 12 ans d’exercice tout en reconnaissant que «tant qu’il reste à faire, rien n’est encore fait».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1320 fois
Tags:
  • ,