A quelques heures de la fin de la campagne électorale, les différentes listes aux législatives du 26 avril prochain se neutralisent à travers leurs assauts répétés sur les électeurs. Dans la 14ème circonscription électorale, fief naturel du leader de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT), le duel se corse entre les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) en alliance avec Amana.

Dans les arrondissements de Badjoudè, Tchalinga, Ouaké, Komdè et Sèmèrè, Abdoulaye Bio Tchané s’est fait, sans être candidat aux législatives, le porte-voix de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT), multipliant ses apparitions dans les meetings et autres rencontres à huis clos. A Ouaké, commune dont il est natif, le probable candidat à la présidentielle de 2016 est allé à la rencontre des potentiels électeurs des candidats de son alliance aux législatives du 26 avril prochain. Galvanisant sa troupe et rassurant d’un ton tempéré les populations. Il entame son discours avec ce même plaidoyer pour la préservation de la paix et cette volonté à contribuer au mieux-être des Béninois en proposant au peuple des élus capables de légiférer des lois à leur profit. Bis répétita à Bassila et à Copargo avec les têtes de liste Ahmed Affo Owobo et Assane Séibou où il s’est donné du plaisir à apprendre aux populations le nouveau slogan de l’alliance. Une géniale trouvaille, dit-il, des membres et autres sympathisants de l’alliance.

Une belle offensive que redoute bien l’alliance rivale constituée des FCBE et du parti Amana, l’aile dissidente de l’ex-regroupement G13 aujourd’hui dispersé en plusieurs forces dont l’Alliance Soleil aussi engagée sérieusement dans la 14è circonscription.
Pour Malawé Mama Moumoun, 2ème adjoint au maire de Ouaké, aujourd’hui membre du parti Amana, l’adversaire qui semble ébranler le plus la quiétude de l’alliance FCBE-Amana a pour nom ‘’ABT’’. Si naturellement Ouaké reste la région natale du leader de l’Alliance pour un Bénin triomphant, il n’en demeure pas moins qu’elle est constituée également d’anciens membres de l’alliance G13 qui l’aident à ratisser large au sein de l’électorat de la commune de Ouaké.

En dépit du fait que l’alliance FCBE-Amana rehausse les chances de succès pour les candidats en lice sur cette liste, Ouaké reste selon le 2ème adjoint au maire de la commune « le pays natal du premier adversaire de FCBE-Amana qui est ABT ». Et fort de cela, la bataille ne sera pas aussi facile qu’on le pense, avoue-t-il. « La conquête du terrain reste une lutte très serrée et chaque formation développe sa stratégie pour avoir le dessus ». Mais à voir les actions développées par son alliance sur le terrain et la stratégie du porte-à-porte mise en branle il estime que la victoire choisira leur camp.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1403 fois
Tags:
  • ,