La fièvre électorale monte en intensité dans les 7e et 8e circonscriptions électorales, dans certaines communes du Borgou. Caravane sonorisée, meeting, rencontre de proximité, affichages divers, les candidats aux législatives du 26 avril prochain usent d’initiatives diverses et variées, en fonction de leurs moyens, pour rallier les potentiels électeurs à leurs listes.

L’Alliance Soleil marque son territoire et prône l’alternance

L’Alliance Soleil se montre très visible dans la 7e circonscription où la liste est portée par Robert Gbian. Après Fô-Bouré, Yara, Gorgori, Sèkèrè, Gnaro dans la commune de Sinendé mercredi et jeudi derniers, le général et sa suite ont fait une démonstration de force le week-end dernier dans la commune de Nikki, avec à chaque fois un cortège impressionnant de véhicules alignés sur plusieurs dizaines de mètres. Les candidats écument les différents villages un à un, exposent leur vision et exhortent les populations à voter utile en choisissant le logo du soleil brillant sur fond bleu.
Samedi dernier, après quelques remous, les ténors de l’Alliance ont pu tenir leur meeting à la place publique du Monument aux morts sise en face de la Recette-perception de Nikki. Ils appellent à sanctionner ceux qu’ils estiment «avoir trahi les espoirs du peuple» d’une part et «veulent réviser la Constitution» d’autre part. «Les populations adhèrent à notre message», se réjouit le député Djibril Mama Débourou, suppléant du général Robert Gbian sur la liste. Ce dernier explique les raisons qui motivent sa candidature aux législatives et à la présidentielle de 2016 avant d’appeler les populations à se mobiliser massivement autour des idéaux de l’Alliance Soleil pour des victoires écrasantes. Il faut signaler qu’en plus de Robert Gbian, les autres candidats titulaires de l’alliance dans la 7ecirconscription qui regroupe les communes de Nikki, Bembèrèkè, Sinendé et Kalalé ont noms : Fousséni Zakari, Massioudou Adam Soulé et Boubari Ali Zimé Kalalé.
Dans la 8e circonscription électorale (Parakou, N’dali, Pèrèrè, Tchaourou), l’Alliance n’est pas absente. En dehors des affiches géantes des titulaires accompagnés de Robert Gbian, de Charles Toko avec les candidats Samou Séidou Adambi et Amadou Issifou, il a été organisé jeudi dernier au quartier Alaga une rencontre avec les jeunes et les femmes pour prôner une alternance au pouvoir et éveiller les consciences des électeurs sur ce qu’ils qualifient de «mensonges politiques». Sacca Lafia, Samou Séidou Adambi, Gobi Gaston Yorou et Ousman Affo sont les titulaires dans la 8e circonscription.


FCBE ou l’appel à la reconnaissance au chef de l’Etat

Depuis le lancement tardif de leur campagne le 14 avril dernier à Parakou, soit cinq jours après le démarrage officiel, Les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) ont décidé de ratisser large. L’objectif visé est clair : rafler les quatre sièges de la 8e circonscription, à en croire Rachidi Gbadamassi, le premier titulaire de la liste. «Le K.O sera répété», soutient partout celui qui qualifie ses adversaires «d’apprentis politiques». Après Parakou, le député et sa suite se sont rendus à Pèrèrè pour deux jours de campagne avant de descendre à N’dali où les FCBE viennent de pêcher un gros poisson, puis à l’Université de Parakou où des étudiants sont acquis à la cause.
En effet, après le maire de Pèrèrè, Issaou Inoussa Babio, qui a tourné casaque il y a quelques jours, c’est le deuxième adjoint au maire de N’dali, Bio Yarou Douarou, tous deux ex-militants de l’Alliance Soleil, qui rejoint la barque des «Cauris sur fond vert». «Je m’égarais. Je ne savais pas que c’était pour aller contre le chef de l’Etat...», justifie le nouveau transfuge. «L’équipe dans laquelle j’étais, pour être à l’aise, il faut savoir mentir, encourager l’intoxication, faire de la diffamation, cultiver la haine ; ce que je n’aime pas», dit le maire Issaou Inoussa Babio qui, faut-il le rappeler, a passé 25 ans dans l’Union pour la démocratie et la solidarité nationale (UDS), le parti de Sacca Lafia appartenant à l’Alliance Soleil.
« Bilan et perspectives», c’est le thème de campagne des FCBE dans la 8e circonscription. A ce propos, le député Rachidi Gbadamassi demande aux populations d’être reconnaissants envers le président de la République qui, selon lui, «a fait énormément pour ce pays ». «Nous allons continuer à faire de la diplomatie parlementaire agissante, une diplomatie au service du peuple et qui consiste à négocier auprès du gouvernement des actions de développement au profit des populations», fait-t-il savoir. «Le député ne construit pas les routes dit-on ; mais le député peut négocier à obtenir la construction des routes», laisse-t-il entendre. Rachidi Gbadamassi, Guera Bah Chabi, Adam Z. Bagoudou et Souradjou Nouhoum sont les titulaires sur la liste de la majorité présidentielle dans la 8e circonscription.
Dans la 7e circonscription, nous avons surpris samedi dernier sous des manguiers à Biro, un meeting de Kiaré Yarou Sinatoko, première adjointe au maire de Nikki et 3e titulaire sur la liste FCBE. «Nous allons remporter les quatre sièges de la 7e. Le terrain nous est très favorable ; il n’y a aucun problème. Je maîtrise bien ma population qui a confiance en moi», laisse entendre la candidate, toute confiante.
Signalons qu’à Nikki centre, la maison de la Gaani, haut lieu culturel, est transformée en siège de campagne des FCBE pour lesquelles en plus de Kiaré Yarou Sinatoko, le ministre Robert Yarou, le député Zimé Kora Gounou, et Jean Yarou Démon sont candidats titulaires.

D'autres alliances de partis sont également sur le terrain

En dehors de l'Alliance Soleil, du Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), d'autres alliances de partis comme l'Alliance Eclaireur, la liste RB-RP, l'Union fait la Nation sont présentes sur le terrain

Alors que certains les sous-estiment à tort ou à raison, certaines listes peuvent créer la surprise au soir du 26 avril prochain dans les 7e et 8e circonscriptions électorales. L’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) bien visible à Parakou et sur quelques murs de Tchaourou à Bembèrèkè, en passant par Parakou, N’dali, Nikki, ne manque pas d’arguments pour charmer les électeurs. La liste de la coalition ABT bénéficie du charisme de son président, Abdoulaye Bio Tchané qui a décidé de « mouiller le maillot » pour ses poulains. A Parakou, la caravane de l’alliance est des plus remarquables. Sur la liste, on retrouve des noms de titulaires tels que celui du 1er adjoint au maire de Parakou, Mohamed Nonsou Alidou mis en deuxième position, et les autres : Amadou Imorou Salifou, Dafia Séro et Sanni Yérima dans la huitième circonscription électorale. Comme titulaires dans la 7e, on retrouve Kadidjatou Djegga Demmon, Boni Guessona Gobidiré, Adamou Abdoulaye Bamoi et Orou Baléré.
Dans ce même registre, on peut inscrire l’alliance Eclaireur peu présente à Parakou mais bien visible à travers les affiches dans certaines localités de N’dali et surtout de Nikki où Wahabou Alassane Soumanou et autres Issiaka Dantara, Zénabou Orou Sé et Ouzérou Salifou Arouna, titulaires dans la 7e circonscription électorale ont initié une caravane sonorisée et fait poser des affiches sur des murs. Dans la huitième circonscription électorale, Ayodélé Akilouyi, Ludovic Elie Akin Adéniran, Sopodou Saliou et Vincent Wesse et leurs suppléants ne sont pas encore très visibles comme bon nombre de leurs challengers des autres formations politiques en lice pour ces législatives. Peut-être qu’ils attendent les derniers jours !
Au niveau de l’alliance RB-RP pour laquelle le président Léhadi V. Soglo était attendu vendredi dernier à Parakou, l’heure n’est pas « au tapage», selon la tête de liste Koudoussou Abdoulaye. «On se fait sentir à travers des rencontres de proximité», confie-t-il. Yvette Assiba Ganhounhèdo, Aïchatou Saliou et Aubin Agbannon sont les autres titulaires sur la liste dans la 8e circonscription.
Du côté de l’Union fait la Nation (UN), c’est la même stratégie. «Nous sommes aux côtés de nos militants à la base tous les jours. Pas de stratégie de liesse, mais nous avons adopté une stratégie qui permet d’être en contact avec eux... Le meilleur choix aujourd’hui, le seul et le vrai, c’est l’Union fait la Nation pour qu’ensemble nous puissions reprendre ce pays et que nous ayons des députés dignes», selon le coordonnateur du parti dans le Borgou, Jacques Houétohossou. «Nous allons œuvrer à avoir de grandes associations politiques à l’instar des pays de grande, à avoir des lois pouvant faire en sorte que la formation des jeunes soit en adéquation avec les emplois, des textes pouvant donner plus de force aux députés pour contrôler véritablement les actions du gouvernement», promet-il au nom de l’UN. Grégoire Antoine Guèdègba, Wahabou Yarou, Yarou Zimé et Exupery Rodrigue Assogba sont les candidats titulaires de cette liste dans la 8e circonscription électorale.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1888 fois
Tags:
  • ,