Le maire d’Ifangni, Raymond Fafoumi, tête de liste de la liste RESOATAO dans la 21e circonscription électorale (Sakété-Adja-Ouèrè-Ifangni) croit en sa victoire au soir des élections législatives du 26 avril prochain. C’était en pleine campagne électorale dimanche dernier à Ifangni, qu'il l’a fait savoir.

C’est un Raymond Fafoumi serein qui était en campagne électorale dimanche dernier à Ifangni. Lui n’a pas opté pour les grands meetings politiques où on fait venir massivement les populations. Le candidat tête de liste RESOATAO de la 21è circonscription électorale a opté pour la stratégie du porte à porte qui paie mieux.
Et c’est ce qui l’a conduit dans le village de Kitigbo, arrondissement de Kokoumolou dans la commune d’Ifangni. Il est allé négocier les suffrages des électeurs avec qui, il a partagé sa vision. Et cette vision, c’est d’être un député au service du développement de la commune d’Ifangni. Etant maire d’Ifangni, il dit connaître plus que quiconque les problèmes de développement et les difficultés des populations de la commune.
«Dans la 21è circonscription électorale, le RESOATAO est parti favori », souligne-t-il avant de dire qu’il en veut pour preuve l’engouement des populations d’Ifangni pour sa personne. «Ma liste va faire mal», espère-t-il. C’est pourquoi, il a choisi de consacrer le maximum du temps de la campagne électorale à Ifangni. Dans ce cadre, Raymond Fafoumi compte parcourir tous les 69 villages avant la fin de la campagne vendredi prochain. Son objectif en se portant candidat aux élections législatives, dit-il, est de confondre ses adversaires et détracteurs qui racontent à qui veut les entendre, qu’ils détiennent la clé et le titre foncier de la chose politique à Ifangni et plus précisément de l’arrondissement de Kokoumolou. «C’est faux, ils ne détiennent aucune clé», martèle Raymond Fafoumi, en invitant les électeurs à voter massivement pour RESOATAO. Il dit ne pas être effrayé par la forte assise dans la 21è circonscription électorale des listes comme FCBE, Union fait la Nation et PRD. Pour lui, sa chance est intacte. Il espère tirer son épingle du jeu parmi les trois sièges prévus pour cette circonscription électorale dans le département du Plateau.
Laurent Akélé, natif de Kokoumolou et suppléant du candidat Raymond Fafoumi, a dénoncé les actes de sabotage dont est victime sa liste à Ifangni. Selon lui, les affiches et logos du parti RESOATAO sont systématiquement déchirés par des éléments d’autres listes. Il a condamné cet acte avant de demander aux électeurs de sanctionner ces fauteurs de trouble dans les urnes le 26 avril prochain.
Bernard Babalolou a quant à lui souligné que c’est un défi pour les électeurs d’Ifangni et de Kokoumolou en particulier de voter la liste RESOATAO sous la bannière de laquelle leur maire est candidat.
Les représentants des sages, des jeunes et des femmes de Kitigbo ont pris date avec le candidat de la liste RESOATAO et la délégation qui l’accompagnait.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2539 fois
Tags:
  • ,