Dimanche 19 avril dernier, la 15ècirconscription électorale a eu droit à une campagne timide.

Dix jours après le lancement de la campagne pour le compte des élections législatives du 26 avril prochain, la 15è circonscription électorale tarde encore à prendre le pli. Dimanche 19 avril dernier, la population vaquait normalement à ses activités. Cultes d’adoration, activités sportives et ludiques, cérémonies funèbres, activités commerciales.... Telle était l’atmosphère dans cette circonscription. En cette journée dominicale, jusqu’aux environs de 18 heures, la campagne était inexpressive. Aucun mouvement politique n’est visible sur le terrain. Que ce soit à Sègbèya, Avotrou, Suru-Léré, Kpan-
kpan, Minontchou, Midombo, en passant par la place Lénine, et Abattoir, les partis politiques se font désirer.
A part les caravane sans couleur et sans grande démonstration de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) et des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) au carrefour le Bélier, plus rien ne renseigne qu’on est en période électorale dans cette localité.
Les quelques partis et alliances de partis les plus actifs sont le Parti du renouveau démocratique (PRD) et le RESOATAO Les autres formations politiques comme les Forces démocratiques unies (FDU), Alliance soleil, ABT, Alliance RB-RP, Action solidarité, Alliance Eclaireur, Coalition caméléon…, sont les grands absents de la campagne dans la circonscription électorale. Ceux-ci ne s'illustrent pas particulièrement au niveau des affichettes.
La seule opération ayant retenu un peu l’attention est celle des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), dont la petite caravane s’est ébranlée de Djidjè pour échouer au quartier Kpankpan à Akpakpa. Là, le 3è candidat titulaire de la liste du parti dans la 15è circonscription électorale, Christian Sossouhounto, a été accueilli par les fidèles en liesse de l’église du Christianisme céleste Israël Gbokpomey Zoungbomè Kpèvi. Ensuite la délégation a marqué quelques minutes de pause devant le temple ‘’Vodoun honto’’ au même quartier avant de poursuivre son itinéraire.
Dans l’ensemble, les partis politiques n’ont pu mobiliser le grand nombre de militants et sympathisants autour de leurs idéaux, dans la 15è circonscription électorale, dimanche dernier. Pour l’heure, les leaders de partis tardent apparemment à descendre dans les arènes pour solliciter le suffrage des électeurs. Une stratégie pour eux peut-être pour ne pas s’essouffler avant la fin de la campagne prévue pour le 24 avril prochain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1294 fois
Tags:
  • ,