Quelques heures après le démarrage de la campagne électorale, outre quelques posters ou affiches, les états-majors sont presque tous au repos.

La campagne électorale pour les élections législatives du 26 avril prochain peine à s’emballer dans la 15e circonscription électorale. Lancée depuis vendredi 10 avril dernier, elle ne connait pas encore d'engouement. A part quelques posters géants de l’alliance RB-RP et du candidat Christian Sossouhounto de l’alliance des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) et des affiches des autres partis et alliances ça et là, les rues et les places publiques sont désertes du premier au sixième arrondissement. Au quartier Sènandé par exemple, il y a quelques affiches du Parti du renouveau démocratique(PRD). A Sègbèya, Kpondéhou, Agbato, Yénawa, Dédokpo et Lomnava, quelques affiches sont aussi visibles.

Il s’agit de celles de l’alliance RB-RP, du Rassemblement des élites pour un succès objectifs alternance triomphale action orientée (RESOATAO), du Parti du renouveau démocratique, des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) et de l’Alliance pour une Nouvelle gouvernance (ANG). La plupart des sièges locaux de campagne visités sont presque déserts. Certains partis ont des activités en vue. Au siège de la coordination de la campagne du RESOATAO pour les législatives au niveau du troisième arrondissement de Cotonou, des films sont prévus pour être projetés à l’intention des électeurs samedi dernier sur les réalisations du président du parti, le député Mohamed Atao Hinnouho. Cette séance de projection sera animée par l’ensemble des coordonnateurs de la campagne du RESOATAO au niveau des 13 quartiers du troisième arrondissement.
Au total, on note que dans la quinzième circonscription électorale, les candidats ne se bousculent pas encore pour aller à la rencontre de leurs électeurs.

Par Pintos GNANGNON & Sênoudé P. TOMETISSI

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1274 fois
Tags:
  • ,