L’Union fait la Nation (UN) affûte ses armes pour ratisser large aux prochaines élections législatives. C’est dans ce cadre qu’elle a installé samedi 14 mars dernier, la machine de campagne provisoire dont la mission sera de faire gagner la liste UN conduite par l’ancien ministre Gaston Zossou dans la 19e circonscription électorale. L’occasion a été saisie pour installer les adhérents directs à la section Ouémé de l’union.

L’équipe de campagne provisoire devant conduire la liste UN dans la 19e circonscription électorale regroupant les communes de Sémè-Podji, Aguégués, Porto-Novo et Adjarra, à la victoire au soir des législatives du 26 avril 2015 est désormais en place. Elle a été installée samedi 14 mars dernier à Porto-Novo devant les têtes de pont de cette alliance politique de l’Opposition.
Installant cette équipe provisoire, Roger Ahoyo, l’un des responsables de l’UN, a précisé que sont adhérents directs de l’UN, les personnes qui adhérent directement à l’Union fait la Nation (UN) sans le couvert d’un parti politique.

Ils constituent la 13e composante de l’UN après les 12 partis politiques qui y sont membres. Après l’installation de la section nationale des adhérents directs de l’UN, c’est le tour de l’Ouémé d’avoir sa section, a ajouté Roger Ahoyo pour accompagner les candidats en lice dans la 19e circonscription électorale.
Gratien Kpognon, président d’honneur des adhérents directs, dira que le défi actuel de leur équipe est de porter le candidat Gaston Zossou, tête de liste de l’alliance dans la 19e circonscription électorale, à la septième législature et au besoin d’arracher trois députés sur les cinq en jeu dan cette circonscription électorale. «Gaston Zossou et les candidats de l’UN sont engagés dans la course électorale pour un Parlement plus à l’écoute des populations», a-t-il ajouté.
Pour sa part, Gaston Zossou a levé un coin de voile sur les raisons du départ du Parti du renouveau démocratique (PRD) de l’UN et a invité les électeurs à être plus exigeants des politiques dorénavant. «Plus rien ne doit plus être comme avant, voter pour les candidats en fonction de leur capacité à pouvoir répondre favorablement à vos besoins», a insisté le candidat tête de liste. «L’heure du réveil patriotique a sonné et les populations ne doivent plus avoir un vote mécanique dans la 19è», poursuit Gaston Zossou avant de partager sa vision sur l’Assemblée nationale.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1267 fois
Tags:
  • ,