L’édition 2014 des trophées de la décentralisation a eu lieu mardi 16 décembre dernier au palais des Congrès de Cotonou. Au total, neuf différents prix ont été décernés aux communes les plus entreprenantes en matière de développement local.

Lentement, mais surement ! Le trophée de la décentralisation poursuit son chemin. La 5e édition a été célébrée mardi dernier avec faste. Cette initiative de la fondation "Le Municipal", en cours au Bénin depuis 2009, vise à reconnaître et à valoriser les mérites des élus locaux. Pour le président de ladite fondation, Franck Kinninvo, le trophée de la décentralisation représente tout un symbole.Le Bénin est la seule tribune dans l’espace UEMOA où l’on prône le développement à la base, vante-t-il. Le concept de la décentralisation revêt donc un enjeu capital pour son développement. De ce fait, il doit être compris par tous les acteurs à la base en vue d’un développement harmonieux et durable. D’où l’instauration de ce prix dédié aux différentes communes qui permet d’apprécier les efforts faits par les maires et les collectivités locales. L’Allemagne est le principal sponsor de l’évènement. C’est depuis une dizaine d’années qu'elle accompagne le Bénin dans la mise en œuvre de sa politique de décentralisation, a expliqué son ambassadeur, Hans Jörg Neumann. Le trophée de la décentralisation, selon lui, vise à inciter les collectivités territoriales à initier les approches novatrices au profit de leurs populations dans différents secteurs de développement. Il voit en cette initiative, un moyen idéal pour partager le savoir-faire entre communes et pour reproduire les expériences pertinentes de développement local et de bonne gouvernance. Pour cette édition 2014, trente huit dossiers ont été déposés dans dix catégories. A l’issue de la délibération, ce sont les communes de Kérou, de Klouékanmey, d’Akpro-Missérété, de Bohicon, de Bassila, de Dogbo et d’Adjarra, qui se sont démarquées du lot. Elles ont su prendre de grandes initiatives dans neuf domaines, comme la bonne gouvernance locale, la santé, l’éducation, l’agriculture, le sport, l’économie locale, l’eau et de l’assainissement. Chacune des mairies récipiendaires a reçu une moto, une attestation et un trophée. Cette cérémonie de reconnaissance aux maires ayant fait œuvre utile au service du développement à la base, est la preuve que la Décentralisation est en marche au Bénin, dira le ministre en charge de la Décentralisation, Isidore Gnonlonfoun. De ce mécanisme de récompenses à l’endroit des élus locaux, il tire la conclusion selon laquelle, les populations et les acteurs du développement ont cerné l’enjeu du développement local. Il a ensuite lancé un appel aux populations afin qu’elles soutiennent l’initiative, car selon lui, elle «contribue à la sanction positive». A leur tour, les récipiendaires, par la voix de leur porte-parole, le maire de Klouékanmey, Christophe Mègbédji, ont remercié les initiateurs pour cette marque de reconnaissance. Ils ont promis de s’investir davantage en faveur du développement local.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3435 fois
Tags:
  • ,