La ville de Djougou a connu, samedi 27 octobre dernier, un meeting politique qui met en relief Dr Malick Séibou Gomina, sous une forte mobilisation des jeunes, des femmes et d’éminents acteurs politiques.

Le stade Atchoukouma de Djougou, aux premières heures de la matinée du samedi 27 octobre dernier, a connu une mobilisation des grands jours jusqu’après 18 heures. C’est la signature de Dr Malik Séibou Gomina qui acte ainsi son entrée officielle en politique et dans les starting-blocks en perspective des législatives de 2019.
Selon le représentant des jeunes, Nafiz Yari, des jeunes et d’autres couches de la population de Djougou piaffaient d’impatience de rencontrer « l’enfant prodige », Malick Gomina réclamé à cor et cri, sollicité à faire son entrée en politique, au-delà des actions sociales par lesquelles il s’est déjà distingué. C’est chose faite depuis samedi dernier. Raison pour laquelle, Nafiz Yari a invité l’assistance à taire les querelles intestines pour faire face aux problèmes du pays, sans oublier ceux de la commune, sous la férule notamment de Malick Séibou Gomina, artisan jamais pris en défaut de l’unité de Djougou. Aussi, dit-il, le choix des jeunes, qui ont jeté leur dévolu sur Malick Gomina, en perspective des législatives de 2019, est fait. Karim Boukari Tenaka, président du comité des sages, ne tarira pas non plus d’éloges à l’endroit du bienheureux du jour. A sa suite, Abdoul Ganiou, le représentant des corps de métiers (artisans, commerçants, agriculteurs, éleveurs et transporteurs) relève que la sortie politique du jour sera gravée dans les mémoires et restera indélébile dans les cœurs des jeunes artisans. Il a marqué leur engagement à accompagner, dit-il, ce jeune qui a le goût du travail et s’est illustré par son engagement fort auprès de la jeunesse. « La jeunesse vous apporte son soutien sans réserve », a insisté Abdoul Ganiou. « Votre notoriété et votre charisme font de vous un leader politique sérieux sur lequel le président et son gouvernement peuvent compter», a-t-il souligné par ailleurs, promettant succès à Malick Gomina dans la 13e circonscription électorale. Une promesse réitérée par la représentante des femmes, Azia Bébé. Abicshaî Abraham Akpalla, maire de Djougou, n’a pas manqué lui aussi d’exprimer sa fierté de compter l’heureux du jour parmi ses administrés. Quant au président du comité d’organisation, il a tenu à saluer le gouvernement pour les projets et réalisations en faveur de Djougou et assure du soutien de 28 conseillers sur les 29 de la commune ainsi que de tous les chefs de village, décidés, à l’en croire, à se mettre derrière le jeune Malick Gomina qui fait ainsi son entrée en politique.

Djougou soutient le Pag

Prenant la parole, Malick Gomina assure du soutien total et indéfectible de Djougou pour le Programme d’action du gouvernement et souhaite que le gouvernement soit au chevet de la commune afin de conjurer l’exode des jeunes et corriger les injustices qui lui ont été faites par le passé. A ses côtés et en réponse à cette exhortation, le ministre d’Etat en charge du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, indique que le gouvernement a déjà pris les dispositions à cette fin, par la réalisation de projets d’infrastructures routières et immobilières qui ne feront que confirmer le statut de ville carrefour, chef-lieu de département de la Donga attribué à Djougou.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1036 fois