Alors qu’il entretenait sa population sur la loi n°2017-20 portant code du numérique en République du Bénin, le député Dakpè Sossou, deuxième secrétaire parlementaire s'est prononcé sur le nouveau code électoral. C’était ce samedi 16 juin 2018 dans un hôtel à Lokossa en présence d’un parterre de journalistes et de personnalités ainsi que de simples curieux venus l’écouter. Depuis quelque temps, les polémiques que le projet de loi relatif au code électoral suscite ne rencontrent pas l’assentiment de l’honorable Dakpè Sossou qui se voit obligé de placer un mot.

« Aucun député, aucun projet de loi ne dit encore que les trois élections à savoir les législatives, les communales, municipales et locales seront couplées avec la présidentielle », a affirmé le député Dakpè Sossou. S’il doit y avoir couplage des élections, c’est le parlement qui en décidera au cours de l’examen de la proposition de loi portant code électoral, a-t-il détaillé. De plus il a fait savoir que s’il doit avoir couplage des élections, cela ne peut que concerner deux élections. Il faut dire que la réforme du code électoral a réuni à Cotonou, ce jeudi 14 juin 2018, les acteurs de la société civile et politique dans un atelier sous la conduite du président Adrien Houngbédji. Les débats au parlement vont situer l’opinion sur la position des représentants du peuple sur l’avenir de la loi portant code électoral.

                                                                                                 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1989 fois