Fifamè Joseph Djogbénou, président d’honneur du parti Alternative citoyenne, est libéré de son parti pour mieux se consacrer à ses fonctions nouvelles. L’information lui a été notifiée, ce lundi 4 juin, à travers une correspondance.

Le garde des sceaux, ministre de la Justice et de la Législation, Fifamè Joseph Djogbénou, désigné par le bureau de l’Assemblée nationale pour siéger à la Cour constitutionnelle, ne doit pas être partisan. Aux fins de répondre à cette exigence, l’intéressé a sollicité sa mise en congé de son parti, Alternative citoyenne. Une requête qui a été acceptée par le bureau du parti à travers la lettre AC/BDN/SG/002-2018.
Depuis ce lundi 4 juin, Fifamè Djogbénou n’est plus lié au parti par son ancien statut de président d’honneur. La mise en congé de ce brillant avocat, agrégé de droit privé, par le bureau national du parti, lui permet de mieux se consacrer à sa nouvelle mission républicaine pour laquelle il devra, avec ses six autres pairs, prêter serment le mercredi.
Dès l’instant que les membres de la Cour seront installés, leur délicate mission et la responsabilité de membre de la cour, qui sera désormais celle de M. Djogbénou, est lourde. Compte tenu de l’impartialité que cette qualité exige, la délibération du bureau directeur national d’Alternative citoyenne le libère de toutes obligations vis-à-vis de son parti.
La décision fait suite à la correspondance de l’intéressé, adressée au bureau du parti le 1er juin dernier. Se réjouissant de la désignation de ce cadre pour siéger à la Cour. Le bureau présidé par Roch Gnanhoui David, félicite M. Djogbénou avant de lui notifier sa mise en congé vis-à-vis du parti à compter du 4 juin 2018.
Fifamè Djogbénou pourra toutefois retrouver ses attributions au sein du parti au terme de sa mission constitutionnelle. « Cette décision reste valable jusqu’à la fin de votre mission au sein de l’illustre institution », lit-on dans la correspondance du bureau d’Alternative citoyenne adressée à son désormais ex-président d’honneur.
Par le même communiqué, le bureau directeur national informe par ailleurs ses membres de cette décision.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2324 fois