Le Parti du renouveau démocratique (Prd) est en congrès ordinaire ce samedi 2 décembre. C’est le quatrième du gendre après la création de cette formation politique en 1990. Les travaux seront officiellement lancés au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Plus de 20 mille délégués Prd sont attendus pour prendre part à cette messe politique qui sera dirigée par Me Adrien Houngbédji, président du parti, en personne. Plusieurs partis et mouvements politiques amis au Prd sont aussi invités pour rehausser de leur présence les assises statutaires.

Les travaux ont timidement démarré dans l’après-midi de ce vendredi 1er décembre au siège national du Prd à Porto-Novo, l’ex-Ciné Iré Akari racheté par le parti et actuellement en plein chantier. Présidents des sections et sous-sections, maires, députés et autres cadres Prd se sont réunis autour de leur leader charismatique pour planter le décor des travaux du 4e congrès ordinaire en attendant l’apothéose ce samedi au stade Charles de Gaulle ce samedi. Des indiscrétions renseignent que les ténors de ce parti ont réfléchi sur les statuts et le règlement intérieur du parti qui ont connu quelques innovations visant à dynamiser davantage cette formation politique. Il est prévu, au nombre des réformes, une meilleure représentativité des femmes et des jeunes. Le conclave des ténors du parti hier a décidé que le 1/3 des postes au sein de la direction exécutive nationale, du bureau politique, des sections et sous-sections soit occupé par des jeunes et des femmes. Le parti promet joindre l’acte à la parole à travers la composition du nouveau bureau qui sera rendue publique au terme des travaux. Il est annoncé un bureau rajeunit et féminisé avec à sa tête de Me Adrien Houngbédji qui gardera encore le fauteuil de la présidence du parti. Le président de l’Assemblée nationale ne compte pas céder à certaines sirènes du parti qui lui proposent, après 27 ans de gestion, de se retirer de la tête du parti et de passer la main à la jeunesse pour qu’elle fasse aussi ses expériences.

Plusieurs autres réformes sont annoncées dont la réduction de la durée du mandat des instances dirigeantes du parti qui passera désormais de cinq ans à 4 ans  et l’érection d’un haut conseil des sages pour arbitrer les grandes décisions au sein du parti. Ainsi, la première journée du congrès aura permis de déblayer le terrain et de situer les uns et les autres sur le menu des assises de ce samedi au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Lesquelles assises offriront l’occasion pour les ténors et les militants du parti au logo Arc-en-ciel de réitérer ses soutiens au Programme d’actions du gouvernement (Pag) et à l’opération de Recensement administratif à vocation identification de la population (Ravip) et surtout d’approfondir leurs réflexions sur la réforme du système partisan et le financement public des partis politiques qu’ils avaient démarrées lors des travaux de l’Université de vacances du parti tenus à Dangbo le 7 octobre dernier.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1579 fois