Le député Ahmed Tidjani Affo Obo a démissionné, ce jeudi 2 novembre, du groupe parlementaire « La voix du peuple » présidé par Issa Salifou alias Saley et porté sur les fonts baptismaux le 29 mai dernier.

Il quitte ce groupe et adhère désormais au groupe parlementaire « Unité, paix et démocratie » que préside Mathurin Nago. Les deux lettres de démission et d’adhésion ont été lues parmi les communications de la séance plénière d’hier pour rendre publique la nouvelle position politique du député de la quatorzième circonscription électorale. Ahmed Tidjani Affo Obo dit s’être retiré du groupe « La voix du peuple » pour des raisons de convenance personnelle.
Après la lecture des deux correspondances par le premier secrétaire parlementaire, Sofiath Schanou, le président de l’Assemblée nationale a dit prendre acte avec réserve ces démission et adhésion de son collègue. Il prend cela avec pincettes compte tenu des antécédents du député Ahmed Tidjani Affo Obo qui a été tristement célèbre lors de la création de ce groupe parlementaire avec un jeu de mic-mac et de va-et-vient indigne d’un député. Un acte qu’avait condamné avec véhémence Mathurin Nago qui curieusement accepte aujourd’hui dans son groupe l’adhésion du nouveau député démissionnaire. Ce qui confirme qu’en politique deux droites parallèles se rencontrent.
En tout cas, chat échaudé craignant l’eau froide, Me Adrien Houngbédji dit attendre que le député, qui était absent hier à l’hémicycle, revienne confirmer de vive voix que les deux lettres viennent de lui avant de les valider.
Ce qui est certain, cette démission sera d’un goût amer pour le député Issa Salifou alias Saley. Il voit ainsi désormais son groupe parlementaire « La voix du peuple » qu’il a créé difficilement en mai dernier réduit à huit et par conséquent voler en éclats. Ce groupe n’était composé que de neuf membres, juste le nombre exigé par le Règlement intérieur du Parlement. L’adhésion du député Ahmed Tidjani Affo Obo au groupe parlementaire « Unité, paix et démocratie» vient renforcer le Bloc de la majorité parlementaire (Bmp) soutenant les actions du chef de l’Etat?

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2458 fois