Le député Guy Mitopkè n’est plus désormais membre du Groupe parlementaire « Union fait la Nation ». Il y a claqué la porte ce mardi 31 octobre à l’Assemblée nationale.

Le suppléant de l’ancien ministre Candide Azannaï a officialisé sa démission par une lettre qu’il a déposée à 11h15 sur la table du président de ce Groupe parlementaire, Antoine Kolawolé Idji avec ampliation au président de l’Assemblée nationale, et ce conformément à la procédure parlementaire en vigueur. Guy Dossou Mitokpè justifie son retrait pour rester cohérent avec les décisions de son parti « Restaurer l’espoir », qui lors de son conseil national en date du 7 octobre dernier, a annoncé son opposition aux actions du régime du président Patrice Talon. Il dit siéger désormais jusqu’à nouvel ordre comme député non-inscrit mais de l’opposition parlementaire.

Il faut signaler qu’avec le départ de Guy Mitokpè, le Groupe parlementaire « Union fait la Nation » est réduit désormais à 12 députés. Il est à l’abri de toute menace de cassure parce qu’il est dans les normes de neuf députés au moins exigées par le Règlement intérieur du Parlement pour que soit valide un Groupe parlementaire.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 3109 fois