La communauté musulmane de la cité des Kotafon vit, comme c’est le cas un peu partout au Bénin ce vendredi 1er septembre, l’ambiance de l'Aïd-el-Kébir ou la fête de mouton. Une ambiance marquée, dans la matinée de ce jour chômé, par des prières dites sur les différentes places Idi de la commune.

Les fidèles musulmans qui se sont recueillis à la place Idi, située à l’entrée de la ville, ont été entretenus par l’imam de la mosquée centrale de Lokossa, Abdoulaye Torhir. Son prêche a fait un bref rappel de la vie de dévotion d’Ibraham en mettant l’accent sur le symbole de l’acte de sacrifice de bélier qui caractérise la fête de l’Aïd-el-Kébir. Cet acte sera répété par l’imam, lui-même en présence du chargé de mission du préfet du Mono, sur la place Idi donnant le top de l’immolation du mammifère quadrupède par tout fidèle de la communauté. S’agissant des intentions pieuses de cette célébration, les musulmans et leur imam ont prié pour la restauration de la santé du chef de l’Etat, le bien-être de ses collaborateurs et du peuple tout entier sur lequel Allah a été également invoqué en vue de faire jaillir des bénédictions de prospérité et de paix.

La célébration s’est déroulée autour des mêmes intentions au quartier Zongo, à Lokossa, où la réalisation du Programme d’action du gouvernement (Pag 2016-2021) a été confiée à Allah. La communauté de ces musulmans et leur chef Abdou Nouhou alias Babavi, ont été honorés de la présence du préfet du Mono, Komlan Zinsou.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 3612 fois