Viendra ou viendra pas ? Nombre de Béninois se posaient cette question quant à la présence de l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo après la suspension par le ministre en charge de la Décentralisation du maire de Cotonou, son fils, vendredi 28 juillet dernier. Mais loin des supputations et autres rumeurs, l’apparition de l’homme ce mardi sur les lieux abritant le défilé marquant les festivités du 1er Août a coupé court à tout, montrant toute sa grandeur d’esprit. Majestueux dans son boubou trois pièces, par sa présence il fait un pied de nez à tous ceux qui avaient intérêt à le voir boycotter l’évènement. Quoique son sourire apparent affiche toute la peine qu’il a à voir son héritier Léhady Vinagnon Soglo vivre des moments difficiles dans ses relations avec le Gouvernement de Patrice Talon.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 3750 fois