A la suite d’une audition à la Préfecture de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo, maire de la ville de Cotonou a été suspendu de ses fonctions pour deux mois par le ministre en charge de la Décentralisation, Bernard Dassigli, ce vendredi 28 juillet. Il lui est reproché entre autres, la vente ou l’aliénation de biens domaniaux, l’augmentation des frais de représentation de maire en 2017. Ce dernier qui se dit stupéfait par cette décision du ministère de tutelle dénonce « un acharnement ». En huit mois il dit avoir vu dépêchés à la mairie de Cotonou quatre audits dont les trois premiers n’auraient rien révélé d’anormal dans sa gestion.

Isidore Gnonlonfoun, son premier adjoint, assurera son intérim.

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 2797 fois