Longtemps attendue, l’élection du maire de la commune de Ouidah s’est faite dans l’après-midi de ce jeudi 27 juillet. Par 11 voix contre une abstention, la seule candidate au poste de maire a été élue par ses pairs conseillers. Célestine Adjanohoun présidera désormais aux destinées de la cité historique de Kpassè après la destitution de son prédécesseur, Sévérin Adjovi après neuf ans à la tête de la commune. Ancienne député des Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE), celle qui hérite d’une commune que nombre d’observateurs jugent en ruines, a été directrice générale de la Société béninoise d’Electricité et d’Eau (ex SBEE). Passionnée de sport elle a dirigé la Fédération béninoise de basket-ball pendant de longues années et son militantisme politique fait d’elle l’une des femmes les plus engagées de son temps. Elle devient la deuxième femme maire du Bénin pour la mandature 2015-2020 après Mariétou Tamba, maire de la commune de Pèrèrè.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3024 fois