Les conseillers communaux de Natitingou ont fait feu de tout bois en bloquant ce mercredi la tenue de la deuxième session ordinaire du Conseil communal. A peine démarrée la session a été suspendue par ces derniers à la suite d’une requête formulée au président de céans, le maire Antoine N’da. Une fois retirés de l’ex CPR, salle de réunion où se tiennent lesdites sessions, ils se sont retrouvés dans un hôtel de la place pour un conclave. Retournés en salle ils tiendront un huis-clos avec le maire pour exiger certains avantages dont l’achat de véhicules aux adjoints au maire ainsi que des motos aux chefs d’arrondissements et élus communaux. Par ailleurs, certaines commodités telles que la climatisation des bureaux des chefs d’arrondissements ont été notées dans leurs doléances. Des heures durant, les travaux de la session ont été suspendus avant d’être repris aux environs de 17 heures sans connaître réellement une évolution par la suite.

S’agissant de l’achat des motos, des sources dignes de foi font état de ce que les commandes ont été faites et que la livraison se fera dans les tout prochains jours. Au regard de l’état des finances locales, la requête concernant la mise à disposition des véhicules est reléguée aux calendes grecques.

Il est à rappeler que ceci n’est pas la première tentative de blocage à mettre à l’actif du conseil communal. Les conseillers communaux de Natitingou ont coutume d’exiger des avantages au maire en portant un coup au cours normal des travaux des sessions. La dernière concerne la revendication de leurs indemnités qui finalement leur ont été reversés avant tout compromis.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2064 fois