Le président de la République du Bénin va-t-il mal ? A-t-il voyagé précipitamment pour se  rendre d’urgence aux soins ? Voilà autant de questions que se sont posées nombre de personnes à la lecture des informations ventilées il y a quelques jours au sujet de l’état de santé du président Patrice Talon. Informations selon lesquelles le premier des Béninois souffrirait « gravement », d’où l’urgence de son déplacement en dehors du territoire national pour des soins.

Mais il n’en est rien, a répondu ce mardi 6 juin, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci. Au cours de sa traditionnelle rencontre avec le corps diplomatique et consulaire accrédité au Bénin, le patron de la diplomatie béninoise, interpellé sur la question a répondu par la négative. « Le président de la République n’est pas parti précipitamment de Cotonou. Il n’est pas malade », a apaisé le ministre Aurélien Agbénonci. Il dira aussi son étonnement à propos de cette information selon laquelle des Béninois et des personnes vivant hors du territoire national se sont inquiétés et l’ont même interpellé. Puis, il s’offusque de cette « intoxication » qui « touche à l’état de santé d’une personne » alors qu’il n’en est rien. Selon ses explications, le chef de l’Etat a voyagé pour répondre à des obligations mais il ne s’agit nullement d’un voyage en lien avec sa santé. Et à Aurélien Agnénonci d'en appeler « à la retenue », dévoilant par la même occasion le calendrier chargé du président Patrice Talon depuis son retour d’une visite officielle en Inde.

Évaluer cet élément
(7 Votes)
Lu 1722 fois