Les séances de sensibilisation et d’information sur le Programme d’action du Gouvernement intitulé « Le Bénin révélé », initiées à travers tout le Bénin ont commencé à porter leurs fruits. Après, les députés et autres acteurs politiques qui ont décidé d’apporter leur soutien aux actions du Gouvernement, ce sont les opérateurs économiques, notamment ceux des Collines qui sont entrés dans la danse.

Il y a quelques semaines encore certains citoyens reprochaient au Gouvernement de n’avoir pas assez vulgarisé le contenu de son programme d’action. Maintenant, cette faiblesse a été corrigée puisque les ministres sont en pleine tournée de sensibilisation et d’explication sur le document. Une méthode qui porte ses fruits, et des soutiens fusent de toutes parts dans le pays. C’est dire que les populations ont compris l’impact que pourraient avoir les actions prévues dans le document sur le développement des différentes localités.
Après le groupe d’enseignants de philosophie et surtout les députés à l’Assemblée nationale y compris ceux membres des Fcbe, qui ont décidé de créer un Bloc de la mouvance présidentielle (BMP) pour appuyer le Gouvernement dans la réalisation de ses actions et des réformes engagées, c'est au tour des opérateurs économiques de s'exprimer.
Depuis samedi 13 mai dernier, ceux du département des Collines, entourés de quelques cadres natifs de la localité, réunis à Savalou, ont pris la décision de soutenir le Programme d’action du Gouvernement. Ce fut la mobilisation des grands jours au stade de la ville plein à craquer. Les organisateurs de cette rencontre ont expliqué le bien-fondé de ce programme et ont dévoilé ce qui est prévu pour le département des Collines. Il s’agit plus précisément des mesures envisagées pour relancer la filière anacarde, une des principales activités commerciales du département et surtout l’approvisionnement en eau potable, une denrée rare dans la plupart des localités des Collines.
Le meeting de Savalou a reçu le soutien d’une délégation composée de trois membres du Gouvernement, en l'occurrence les ministres Lazare Sêhouéto en charge du Commerce, Joseph Djogbénou de la Justice et Marie-Odile Atanasso de l'Enseignement supérieur venus les rassurer quant à la pertinence du Programme d’action du Gouvernement.
Alors qu’il y a quelques semaines certains opérateurs économiques se plaignaient de la morosité dans leurs secteurs d’activités et se demandaient à quel saint se vouer, au vu du contenu du « Bénin révélé », ces derniers ont repris espoir. Ce programme mérite attention parce qu’il comporte des actions ambitieuses dans plusieurs domaines de la vie socioéconomique du Bénin. Il faut alors lui accorder pour le moment de la crédibilité et souhaiter qu’il se réalise dans de bonnes conditions pour le bonheur des populations et pour le développement du Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 627 fois