VOEUX 2016

Congrès extraordinaire de la FBF: Les acteurs du football se penchent demain sur le protocole d’accord

Écrit par 
Publié dans Sports
vendredi, 06 janvier 2017 03:41

Les acteurs du football béninois se réunissent demain en assemblée générale extraordinaire au siège de la Fédération béninoise de football (FBF) à Porto-Novo. Ce congrès se penchera essentiellement sur le protocole d’accord signé le 24 décembre 2016 par les protagonistes de la crise qui secoue le football béninois depuis 2010. Ledit accord scellé devant le chef de l’Etat a été sanctionné par la mise en place d’un comité exécutif consensuel et transitoire pour une durée de dix-huit mois et qui est composé de 21 membres des trois tendances en conflit. « Nous avons décidé lors de notre session extraordinaire du mardi 27 décembre 2016, de convoquer un congrès extraordinaire pour soumettre aux délégués l’acte posé devant le chef de l’Etat dans le cadre de la réconciliation des acteurs », précise le président de la FBF, Anjorin Moucharaf.

Le but de cette assemblée générale extraordinaire est donc de faire le point des actions aux délégués, de leur soumettre le contenu du protocole pour avoir leur approbation ou non. A travers ce congrès, il s’agit de donner la forme statutaire acceptable par la Fédération internationale de football association (Fifa) au contenu du protocole d’accord auquel adhèrent déjà les principaux leaders des parties en conflit.
Cette initiative d’Anjorin Moucharaf et de son équipe paraît conforme aux dispositions de l’article 29 qui stipule qu’un congrès extraordinaire peut être convoqué à tout moment par le comité exécutif. Lorsque le congrès extraordinaire est convoqué à l’initiative du comité exécutif, celui-ci en détermine l’ordre du jour. Lorsqu’il est convoqué sur demande des membres, l’ordre du jour doit contenir les points soulevés par ces derniers, conformément aux statuts de la FBF en vigueur et adoptés depuis le 20 février 2013, soulignent les textes. Mieux, selon l’article 17 des statuts de la Fifa adopté en février 2016, il est dit que « Chaque membre doit diriger ses affaires en toute indépendance sans l’ingérence d’aucun tiers ; la Fifa ne reconnaît pas les organes d’un membre n’ayant pas été élus ou nommés conformément aux dispositions de l’alinéa ; la Fifa ne reconnaît pas les décisions d’instances n’ayant pas été élues ou nommées conformément aux dispositions de l’alinéa 2 ». C’est pour éviter toute sanction au Bénin que cette assemblée générale a été convoquée. Le président de la FBF, Anjorin Moucharaf indique qu’après les travaux, « La Fifa et la Caf seront saisies avec le procès-verbal du Congrès et la copie du protocole d’accord à titre informatif ». « Quand la Fifa aura validé, je vais convoquer une première assise avec tous les membres du nouveau Comité exécutif consensuel transitoire pour la définition d’un plan de travail à suivre pour la relance des activités », annonce le président de la FBF.

Pérez LEKOTAN (Stag)

Lu 672 fois

L'ONIP

L'ONIP

La Nation Magazine