Les acteurs des médias béninois qui séjournent en Chine depuis le 7 mai dernier, ont visité, mercredi 20 mai dernier, la société Startimes. Les échanges avec les dirigeants et experts de ladite société, leur ont permis de se faire une idée de son niveau de développement dans le domaine de la télévision numérique, son implantation en Afrique de même que de la coopération internationale.

La vocation de la société Startimes est noble : permettre à chaque famille africaine d’avoir accès à la télévision numérique, de s’y abonner et de l’apprécier dans toutes ses dimensions. Avec sa haute technologie, elle envisage de devenir l’opérateur de la télévision numérique le plus influent en Afrique. L’intégration des systèmes de réseaux de la télévision numérique, le service de la télévision payante, la transmission des signaux de la télévision numérique, le service de l’Internet et de multimédias mobiles..., sont entre autres, les principales prestations qu’elle fournit.

Pour atteindre ses objectifs, elle s’appuie fortement sur une main d’œuvre chinoise et africaine. Son marché principal se trouve en Afrique. Sur un total de quatre mille employés, seulement 25% sont à Pékin en Chine. Les 75% restants sont des Africains qui travaillent sur le continent. Au Bénin, c’est l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (ORTB) qui constitue son relais. Elle a été officiellement enregistrée dans le pays en 2011.
Startimes développe un marché d’exploitation à grande échelle. Actuellement, se réjouissent ses dirigeants, la société est devenue l’opérateur de la télévision numérique ayant le plus rapide développement en région panafricaine. La société fait surtout de la coopération internationale, une priorité. C’est ce qui justifie depuis 2007, l’enregistrement et la création de ses filiales dans vingt-trois pays africains, tels que le Bénin, le Nigeria, le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Ouganda….
A en croire sa vice-présidente, Guo Ziqi, ses œuvres en Afrique encouragent les échanges culturels et la coopération entre la Chine et les pays africains. Elles visent également à promouvoir le développement de la télévision numérique en Afrique à grand pas et à approfondir l’amitié sino-africaine. Startimes, a-t-elle poursuivi, intervient également sur les questions d’exploitation en Afrique et fournit les services de satellite.
C’est un groupe de média qui met ensemble l’intégration des systèmes, de la fourniture de la technologie et de l’opération de réseaux, a-t-elle développé.
La vice-présidente se réjouit de ce qu’à travers ses services et sa marque, Startimes «soit en train d’enrichir et d’améliorer la vie spirituelle et culturelle du peuple africain, en avançant très rapidement afin de devenir un groupe de médias influent dans le monde entier».
Selon ses explications, Startimes est une société technique de haute et de nouvelles technologies, une société clé pour l’exportation culturelle.
Startimes a été fondée en 1988 et son quartier général se trouve à Beijing en Chine.

Par Maryse ASSOGBADJO (Envoyée spéciale en Chine)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 5578 fois
Tags:
  • ,