Comme attendu, le président du Zimbabwé vient de démissionner de la tête de son pays après 37 ans au pouvoir. Le vétéran de 93 ans a fini par céder à la pression populaire après avoir été assigné en résidence surveillée par l'armée révoltée par la guerre de succession qui agite depuis un moment le pays. C'est une nouvelle page de l'histoire du Zimabawé qui s'écrit désormais sans le père de l'indépendance de l'ancienne Rhodésie.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 4855 fois