Aujourd’hui, la République populaire de Chine est citée en exemple comme un pays ayant en quelques années atteint un niveau d’émergence très considérable. Un résultat obtenu grâce aux efforts de tous les citoyens et de la vision des dirigeants de ce pays qui ont affiché de grandes ambitions et ont montré la voie du développement.

La Chine n’est pas devenue un géant en un jour. C’est un pays qui a connu la misère ; le peuple chinois est un peuple qui a connu la souffrance et des difficultés à un moment de son histoire. Mais, à son accession au pouvoir en 1949, le président Mao Tsé Toung, a déclenché une révolution pour mettre le pays sur le rail du développement. Tout son programme rédigé dans le « Livre rouge » a été scrupuleusement respecté et réalisé dans une discrétion totale : le pays s’est fermé au reste du monde et s’est mis au travail.
La Chine est devenue de nos jours une attraction à travers le monde, tellement des progrès ont été obtenus dans de nombreux domaines, notamment celui économique. Le ‘’made in China’’ ou le ‘’made in PRC’’ (République populaire de Chine) est constamment présent dans presque tous les pays du monde.
Au delà de cette réalité, tout visiteur en Chine, retient l’exemple d’un pays où tout est planifié, organisé sur les court, moyen et long termes. Le niveau de conscience nationale est si séduisant pour le visiteur qui est frappé par la discipline et le sens de respect du bien public des Chinois. La Chine est un pays où le bien public est très respecté, car chaque citoyen est conscient des rigueurs de la loi et de son application sans faille.
Malgré son option socialiste, ce pays a imprimé un style particulier tenant compte des réalités nationales à ses ambitions et à ses choix économiques au point où il est difficile aujourd’hui de le différencier de ceux des pays occidentaux.

Attraction

La Chine, c’est une économie libérale de type particulier qui réussit à s’imposer dans le monde au point de menacer la primauté des Etats-Unis ; elle est en passe de devenir la première puissance économique mondiale au vu des performances de ces dernières années.
Sur le plan environnemental, le pays est transformé par endroits en forêts aménagées, avec des arbres plantés dans toutes les villes le long des grandes voies. Beijing (Pékin), la capitale, se présente comme une ville nouvelle avec une urbanisation très poussée grâce à des infrastructures qui font rêver. Il y a une politique remarquable sur de longues distances d’embellissement des voies avec des fleurs plantées et entretenues le long de toutes les terre-pleins. De même, des arbres sont plantés ça et là de façon ordonnée, pour prévenir les aléas climatiques et les catastrophes.
La Chine est le pays qui exporte la plus grande quantité de motos à deux roues à deux ou quatre temps en Afrique et dans d’autres pays du monde. Dans ce pays, il n’y a aucune trace de motos à essence, il n’a y que des motos électriques partout. C’est dire que les autorités ont anticipé sur la pollution qui pourrait provenir des fumées issues des moteurs si une bonne partie des 1,9 million de Chinois.
La promotion touristique a une place de choix dans la politique de l’Etat, les principaux édifices et lieux historiques sont entretenus et constituent une attraction pour les visiteurs et touristes. On peut citer en exemple, la grande muraille de Chine, la cité interdite, le lac de l’ouest de Hangzhou qui accueille près de deux mille visiteurs tous les jours. Le tourisme représente une source de ressources importantes pour le pays.
La Chine attire aujourd’hui les grands investisseurs étrangers et surtout, les grandes firmes automobiles et entreprises y ont installé des filiales, car il y a des facilités fiscales, et de la main d’œuvre disponible. En Chine, On retrouve toutes marques européennes de véhicules mais fabriqués sur place.
Le patriotisme est l’une des qualités essentielles chez les chinois, car au-delà de tout, c’est leur pays qui compte d’abord. C’est pour cela que, par le fruit du travail, ils construisent leur pays. C’est un pays dans lequel rien n’échappe à l’Etat central.
Malgré le développement de ce pays, il reste encore beaucoup à faire. Dans le domaine des médias par exemple, il reste 20% du territoire à couvrir, donc il y a encore des Chinois qui n’ont pas encore accès à la télévision et à la radio. On note également l’existence de quelques poches de pauvreté dans le pays.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2334 fois