La cartographie de base dont le Bénin dispose, date des années 60. Accusant aujourd’hui le poids de l’âge, la précision de ses données est loin d’être optimale. D’où le lancement officiel des travaux de réalisation de sa nouvelle cartographie de base numérique qui a eu lieu, mardi 16 décembre dernier à Cotonou. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 2 du projet d’Appui à la préservation et au développement des Forêts galeries et production de cartographie de base numérique (PAPDFGC).

Le projet d’Appui à la préservation et au Développement des Forêts galeries et production de cartographie de base numérique (PAPDFGC) s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de Croissance et de réduction de la pauvreté (3e génération) notamment dans son axe 5. Il est aussi en phase avec le cadre des Nations Unies pour l’assistance au développement du Bénin (UNDAF 2014-2018). Le PAPDFGC s’inscrit également dans le 6e programme d’action pour l’environnement de l’Union Européenne par l’intégration des objectifs de protection de l’environnement et des changements climatiques. C’est à travers les politiques stratégiques, les plans de développement communautaires, la protection et la promotion du développement durable des forêts, ainsi que l’amélioration de l’information et des données relatives à la protection de la nature et à la biodiversité.La réalisation de la nouvelle cartographie de base numérique du Bénin est la composante 2 du PAPDFGC. Elle pèse environ 55% de son budget total et sera assurée par le Consortium de firmes IGN France International et IMAO retenu suite à un appel d’offres international et dans un processus de recrutement conduit par le PNUD et le Bénin. Le lancement de ses travaux est une occasion importante pour l’administration forestière qui gère ledit projet depuis son lancement officiel, le 7 novembre 2014 à Porto-Novo. Il l’est aussi pour tous ceux qui manipulent les cartes dans le cadre de l’aménagement du territoire, a indiqué le colonel Théophile Kakpo, directeur national du projet. A l’instar d’autres pays africains, a-t-il fait remarquer, le Bénin ne dispose pas d’un réel potentiel cartographique. «Dans les années 1960, une couverture aérienne totale du pays a été réalisée et des cartes topographiques élaborées aux échelles de 1/200 000è et partiellement 1/50000e. Ces cartes ont été réalisées avec la méthode conventionnelle sur des appareils photogrammétries purement analogiques. Depuis cette période donc, aucune couverture n’a été faite pour une mise à jour de la cartographie béninoise», a déploré Théophile Kakpo.

Outil de développement durable
Pour le coordonnateur résident du Système des Nations Unies et représentant résident du PNUD, Rosine Sori Coulibaly, le caractère numérique de cette cartographie, fera sortir le Bénin de sa vétuste cartographie analogique. Il lui permettra de figurer parmi les rares pays africains qui se sont dotés de la nouvelle génération de cartographie moderne. La composante 2 du PAPDFGC impactera non seulement toutes les structures de cartes, mais aussi les 77 communes du Bénin bénéficieront de cartes modernes, actualisées et numérisées pour les multiples usages et besoins d’aménagement du territoire. Etant chargés de la réalisation de ses travaux, l’IGN France International et l’lMAO, ainsi que toutes les parties prenantes que sont ses acteurs et bénéficiaires, seront amenés à définir le cadre de suivi contrôle et de certification des livrables de qualité irréprochable dans les délais requis. Mieux, a rassuré le représentant résident du PNUD, Rosine Sori Coulibaly, il s’agira d’échanger et de revisiter les rôles et responsabilités de chaque acteur tant au niveau central qu’au niveau déconcentré dans la mise en œuvre des activités prévues selon un échéancier bien défini. «Ceci est d’autant plus nécessaire que les enjeux et défis à relever par la réalisation de ce précieux outil d’aide à la décision sont importants car le décollage du projet a connu un retard considérable», a-t-elle insisté. Tout en se réjouissant de la matérialisation de l’effectivité du lancement de cette composante 2, l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union Européenne, Joseph Coll garde l’espoir que le développement du Bénin se fera sur la base d’une économie respectueuse de la protection de l’environnement.Pour le ministre de l’Environnement chargé de la Gestion des changements climatiques, du Reboisement et de la Protection des ressources naturelles, Raphaël Edou, «maintenant, il n’y a plus d’inquiétudes. Les résultats attendus seront obtenus et les mairies pourront avoir à leur disposition, d’importants outils pour travailler». Il a, par ailleurs, témoigné la reconnaissance du gouvernement au PNUD et à l’Union Européenne, pour leurs appuis constants à l’administration forestière béninoise et à la réussite du PAPDFGC.

Dans la perspective d’une nouvelle ère cartographique
D’un montant de 8 300 000 euros soit plus de 5,4 milliards F CFA, le PAPDFGC est financé par l’Union Européenne dans le cadre de l’Alliance mondiale contre le changement climatique (AMCC), pour une enveloppe de 5,2 milliards, par le PNUD à hauteur de 200 millions F CFA et le gouvernement béninois, sans oublier la contribution des communes. Grâce à la base de données géographiques actualisées qu’elle mettra à disposition, la composante 2 dudit projet permettra d’acquérir des photographies aériennes de très hautes résolutions pour l’ensemble du territoire, un modèle numérique de terrain, des ortho-photos, des cartes topographiques, un géo-portail. Ce sont autant d’éléments indispensables pour l’établissement entre autres, des cartes topographiques détaillées de grande précision, la gestion des ressources naturelles, la lutte contre les inondations, la gestion des catastrophes naturelles, l’agriculture, la planification urbaine, l’aménagement du territoire. Le Bénin entrera dans une nouvelle ère cartographique avec le renouvellement de l’ancienne génération de cartes, la mise à disposition des cartes de base pour la réalisation de celles thématiques et la délimitation des périmètres et unités topographiques.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4654 fois
Tags:
  • ,