Du 11 au 20 octobre prochain, la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb) participera à une mission économique et commerciale dont le but est de révéler le potentiel des entrepreneurs béninois. Face à la presse hier à Cotonou, le président de la Coneb, Albin Fèliho, a présenté les avantages de cette mission et son apport au Programme d'action du gouvernement. 

Offrir aux opérateurs économiques de la France et du Bénin une plateforme de partenariats en vue d’une croissance partagée. C’est l’objectif de la mission économique initiée par la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb) et qui aura lieu en France au mois d’octobre prochain.
Pour Albin Fèliho, c’est une initiative qui s’inscrit dans le Programme d'action du gouvernement en ce qu’il promeut l’entrepreneuriat. Les entreprises béninoises ont, selon lui, tout à gagner à prendre part à cette mission. « Elles pourront devenir "glocal", penser global et se développer d’abord localement. Cette mission leur permettra de nouer des partenariats technologiques, industriels et financiers pour faire de la croissance partagée », a-t-il expliqué. A l’en croire, la mission économique à Paris est aussi l’occasion pour les entreprises béninoises de trouver des partenaires pour couvrir le marché de l’Uémoa et du Nigeria, de faire connaître leurs activités et d’identifier ce que recherchent les entreprises françaises du Bénin pour mieux diversifier leurs offres. Le président de la Coneb ajoute que Paris se révèle comme la plateforme francophone de choix pour l'établissement de liens et partenariat Sud-Sud au travers de la diaspora africaine. Le départ pour Paris est prévu pour mardi 9 octobre prochain et les chefs d'entreprises intéressés par cette opportunité pourront s'inscrire en ligne sur la plateforme de la confédération. La Coneb les appelle donc à profiter de cette opportunité aux fins de valoriser leurs projets et d’entrer en contact avec leurs homologues à l'international pour un partenariat plus dynamique.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1851 fois