L'ancien directeur général de la Société nationale des Eaux du Bénin (SONEB) vient d'être condamné à 36 mois de prison ferme au tribunal de première instance de Cotonou dans l'affaire des quittances falsifiées. David Babalola devra également s'acquitter d'une amende d'un million de francs CFA.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2592 fois