« La France est devenue un partenaire stratégique de premier plan de notre pays car depuis 2014, ses engagements ont atteint environ 44 milliards de francs CFA par an et 75 milliards pour le compte de l’année 2018 », a confié Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, mardi 15 mai dernier, lors de la revue du portefeuille des projets financés au Bénin par l’Agence Française de Développement.

Cette revue dont l’objectif est d’apprécier la performance globale du portefeuille et d’échanger sur les difficultés qui entravent leur bonne exécution, en vue des solutions appropriées, a donc été saisie par ce dernier pour donner, au nom du Gouvernement béninois, l’assurance à la partie française que le Bénin a pris les mesures nécessaires à travers les différents mécanismes de suivi (Comité de suivi des projets phares, Comité de suivi des projets prioritaires, Unités Présidentielles de Suivi) pour assurer une bonne gestion des différentes initiatives en cours avec l’AFD.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2426 fois