Les acteurs et prestataires d’Agro Business Center (Abc) participent à un atelier de réflexions sur les activités dudit centre organisé par l’Organisation néerlandaise de développement (Snv). Il a été lancé à Cotonou, ce mardi 5 décembre, par André J.A. Engelbertink, coordonnateur d’Abc en présence d’Olivier Vigan, président du Conseil consultatif d’Abc.

Partager les résultats de mise en œuvre du programme, tirer leçon des difficultés rencontrées et identifier les défis de l’agrobusiness au Bénin. Ainsi se déclinent les objectifs de l’atelier qui a été lancé mardi 5 décembre par André J.A. Engelbertink, coordonnateur d’Abc en présence d’Olivier Vigan, président du Conseil consultatif d’Abc. Au cours de cet atelier qui porte sur les défis de l’agrobusiness au Bénin au regard de l’expérience d’Abc, les participants sont censés être entretenus sur les réalisations d’Abc et être imprégnés des outils qu’il a développés. Les grandes lignes des résultats de l’évaluation seront partagées et des recommandations seront formulées pour la suite.
Pour le coordonnateur d’Abc, face à une offre de services encore dispersée et peu structurée autour des besoins des unités économiques, un climat général de développement des affaires assez restrictif et limitatif, la mise en place du Programme d’appui au développement des services d’affaires dans le secteur agricole (Pad2sa) au Bénin était apparue comme une des mesures structurantes aux côtés d’autres interventions plus globalisantes dans l’agrobusiness. Cela s’est concrétisé, relève-t-il, à travers l’application du principe du faire-faire qui a permis de mettre en place un pool de fournisseurs d’affaires plus proche des micro, petites et moyennes entreprises. Ce qui renforce par ricochet la plateforme d’échanges et de fourniture de services au niveau local. Ce dispositif a également permis de disposer d’un fonds de garantie et de facilités offerts par Orabank en raison de la qualité des plans d’affaires présentés.
L’atelier qui bénéficie de l’appui de l’Organisation néerlandaise de développement (Snv)constitue, apprécie le coordonnateur, une tribune idéale pour partager les expériences développées en vue de la consolidation et de la pérennisation des acquis, notamment en matière de financement agricole et du développement des services d’affaires dans l’agrobusiness. « Afin de relever les défis d’un secteur agrobusiness plus dynamique, je formule le vœu que les conclusions de vos échanges soient partagées avec l’ensemble des acteurs y intervenant et qu’elles contribuent à l’évaluation de progrès réalisés par Abc », a souhaité André J.A. Engelbertink.
Un souhait entièrement partagé par Olivier Vigan, président du conseil consultatif d’Abc qui a témoigné sa gratitude au Royaume des Pays-Bas pour tout l’accompagnement dont l’agrobusiness a bénéficié.
Pourvu que les acquis d’Abc permettent de fouetter l’essor d’un agrobusiness susceptible d’impulser le développement du Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1710 fois