La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a tenu à faire taire les rumeurs concernant l’existence de faux numéros de série sur les billets de 10000 et 5000 F Cfa.

Les réseaux sociaux ont fait ces derniers jours leur chou-gras, une rumeur relative à l’existence de faux numéros de série sur les billets de 10 000 et de 5000 F CFA. Pour rassurer les populations des Etats membres de l’Union et surtout faire taire les affolements sur les marchés, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a apporté un démenti formel. « La Bceao dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes et précise qu’elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides », souligne l’institut d’émission dans un communiqué. Du coup, la Banque centrale tout en appelant les populations à la vigilance, les invite à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles de l’institut d’émission. « La Bceao se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices des actes et messages de nature à porter atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) », conclut le communiqué.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3885 fois