Comment associer la créativité au développement de soi en utilisant des jeux poétiques ? A travers cette question,
Edwige Chèkpo donne les clés pour l’évolution dans sa dernière œuvre littéraire intitulée « La création poétique au service de la vie » lancée mardi 23 avril dernier à Cotonou.

L’univers littéraire béninois s’est agrandi avec la mise sur le marché d’un ouvrage qui forme à une vie prospère. C’est l’œuvre d’une écrivaine-poétesse, professeur de français dans les lycées français qui est à sa 19e œuvre littéraire. Selon Edwige Chèkpo, son ouvrage intitulé « La création poétique au service de la vie » est une collection jeunesse qui a vu le jour pour offrir les clés de l’émergence à travers le partage d’expériences.
« C’est un livre sur lequel j’ai travaillé avec beaucoup d’amour et de patience afin de partager des connaissances et expériences avec la jeunesse », révèle-t-elle. A l’en croire, il s’agit d’un outil qui porte plusieurs avantages. Elle explique que l’ouvrage non seulement donne les clés devant les situations de la vie, mais amène également à aborder la poésie de façon simple et ludique à travers les verbes aimer et se développer. Pour bien le cadrer avec l’objectif visé, il est scindé en trois grandes parties dont la première est ‘’aimer’’, la deuxième ‘’se développer’’ et la troisième est ‘’penser et jeux poétiques’’. Il est écrit sur des citations qui amènent à réfléchir à travers des jeux poétiques pour concilier à la fois l’apprentissage, le jeu et la créativité avec des thématiques diverses telles que aider, aimer, paresser... Aussi, c’est un livre assez original en ce sens que l’auteur n’a utilisé que des verbes du premier groupe tels que aimer, travailler, rêver, participer, réaliser, démarrer ... « J’emploie les verbes du premier groupe dans des poèmes qui font mettre le lecteur dans des situations de difficultés qu’il connait et il doit pouvoir trouver les clés qui vont l’amener à défier les obstacles pour pouvoir concrétiser sa vie et réaliser ses rêves », explique Edwige Chèkpo qui, dans sa présentation, a partagé avec l’assistance quelques poèmes du livre pour leur faire vivre la réalité du contenu. Elle développe la thématique sur la paresse dans une métaphore admirative pour démontrer que c’est une maladie qui plombe le progrès mais qui ne se manifeste pas de façon directe. Ces clés, espère-t-elle, pourront aider les jeunes et toute personne à se détacher des mauvaises habitudes et à les propulser vers le bonheur à travers le travail qui conduit vers des horizons prospères.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 532 fois